4 règles pour réussir une isolation pas chère

Le 1 novembre 2017

 

Isoler l’habitation est une étape clé pour allier gain de confort et économie d’énergie. Faute de budget, beaucoup de ménages se gardent de rénover l’isolation de leur logement. Aussi, pour une isolation pas chère, mais performante, voici les 4 règles d’or à respecter.

Profitez d’une isolation pas chère

©Crédit photo : Pixabay.com

Bien connaître son logement

Avant même d’envisager d’entreprendre quelconques travaux d’isolation, il est primordial de bien connaître son logement. Une maison mal ou non isolée représente en effet une véritable passoire calorifique. Autrement dit, elle laisse la chaleur s’échapper un peu de partout. Par ailleurs, l’habitation s’avère toute aussi vulnérable aux variations de température extérieure.

Dans ce contexte, procéder à un bilan thermique au préalable s’avère toujours avantageux.  Cette étape permet d’identifier les principales zones de pertes de chaleur du logement. Le bilan définit également les performances requises pour une isolation thermique réellement efficace. Les résultats de ce bilan thermique conditionnent ainsi la concrétisation des travaux de rénovation.

Isolation pas chère : choix minutieux des travaux

Isoler le moindre recoin de l’habitat serait certes l’idéal.  Cependant, cela implique des travaux de grande envergure, et un budget tout aussi conséquent. C’est pour cela qu’il est préconisé de choisir minutieusement les travaux pour réellement profiter d’une isolation pas chère. Il s’avère donc plus judicieux d’isoler en priorité les parties les plus sensibles aux variations de température.

En principe, les particuliers ont tendance à isoler les murs de l’habitation. Ce qui améliore de manière non négligeable le confort thermique du logement. Les murs représentent d’ailleurs près de 25 % des pertes de chaleur globales de l’habitat. Toutefois, d’autres postes du logement requièrent d’être isolés en priorité, pour réellement optimiser le confort intérieur du bâtiment.

    Privilégier une isolation rentable

Pour réellement économiser sur le coût des travaux d’isolation, rien de tel que de privilégier les travaux vraiment rentables. Isoler les murs c’est bien, mais il s’avère encore plus intéressant d’isoler le toit en premier.  La toiture représente en effet 30 % des déperditions de chaleur du logement. Isoler le toit, dans le cas échéant les combles, le logement gagne ainsi jusqu’à 30 % de confort thermique.

Par ailleurs, améliorer le confort thermique de l’habitation réduit d’autant les besoins en chauffage, comme en climatisation. Isoler les fenêtres permet de réduire entre 10 à 15 % la consommation de chauffage.  L’isolation des combles permet quant à elle d’économiser jusqu’à 30 % sur la facture d’énergie, ce qui est loin d’être négligeable. Aussi, la rentabilité des travaux doit influencer le choix de l’investissement.

Bénéficier des aides à la rénovation

Pour investir stratégiquement dans des travaux d’isolation, les foyers français sont sollicités à prétendre aux différentes aides à la rénovation. Une isolation pas chère passe en effet par un financement adapté. L’Etat met à la disposition des particuliers un large panel d’aides au financement, permettant de réduire considérablement le coût des travaux de rénovation.

Parmi les aides les plus connues et les plus sollicitées, les ménages peuvent prétendre à :

  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique, couvrant jusqu’à hauteur de 30 % le coût des travaux ;
  • TVA réduite à un taux unique de 5,5 %
  • L’éco-prêt à taux zéro…

    L’isolation à 1 € comme référence

A l’heure de la transition énergétique, l’Etat prône pour les travaux de rénovation à des fins d’économie d’énergie. C’est dans cette optique qu’il met à la disposition des ménages modestes et en situation de précarité énergétique l’isolation à 1 €. Il s’agit d’un programme intégrant le dispositif des CEE, grâce auquel certains travaux sont facturés à 1 € symbolique aux particuliers.

En contrepartie des Certificats d’Economies d’Energie, les fournisseurs d’énergie financent les travaux des particuliers bénéficiaires. Sans limite de surface à isoler, les travaux portent sur l’isolation des combles perdus, pignons, garage et cave entre autres. Une vérification d’éligibilité au préalable est requise avant de faire la demande d’accès au programme isolation à 1 euro.

La saisonnalité pour réduire le coût des travaux

Par ailleurs, la saisonnalité est un facteur à ne surtout pas négliger pour réduire le coût des travaux de rénovation. Le meilleur moyen d’obtenir un geste commercial de la part des professionnels de l’isolation, c’est de privilégier la période de l’année où ils sont le plus disponibles.

Enfin, rien de tel que la belle saison pour effectuer des travaux dans les meilleures conditions. Ce qui laisse aussi les entreprises du bâtiment plus enclines à faire preuve de souplesse commerciale. L’idéal serait de rénover entre le printemps et l’été pour espérer réduire les coûts des travaux.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top