5 critères clé avant de choisir une chaudière gaz / fioul

Le 12 août 2017

 

Une chaudière améliore le confort d’un logement. En tant qu’usager, il vous incombe de déterminer judicieusement le type et le modèle le plus adapté à vos besoins au moment d’acquérir une chaudière. Voici cinq principaux critères sur lesquels vous pouvez vous baser pour faire votre choix.

Comment choisir sa chaudière gaz / fioul


© Crédit photo : pixabay

Le modèle : chaudière à condensation ou à granulés

Choisir le type de chaudière à installer dans son logement n’est pas une mince affaire. Vous devez avant tout rechercher un modèle adapté à votre besoin. Naturellement, il convient d’opter pour une installation alliant confort du logement et performance. Parmi les modèles les plus prisés, les chaudières à condensation ont aujourd’hui le vent en poupe. Les chaudières au gaz/fioul surpassent les chaudières classiques en termes de performance. Leurs rendements sont supérieurs à 100 % pour une même quantité d’énergie primaire.

    L’aspect relatif au financement

Même si ces installations modernes hautement performantes ont déjà fait leurs preuves, le prix d’acquisition peut être considéré comme un critère déterminant. Pour une nouvelle chaudière à gaz/fioul par exemple, il faut compter entre 2 000 € et 5 000 €. Mais en tenant compte de la durée de vie moyenne de ce type de chaudière, allant de 15 à 25 ans, on peut dire qu’il s’agit d’un investissement très rentable sur le long terme.

D’ailleurs, pour encourager les particuliers à troquer leur chaudière traditionnelle avec une installation plus performante et économe, des aides au financement sont attribuées par l’Etat.  Ces subventions permettent en effet d’alléger le coût d’acquisition, à condition que la rénovation en question soit éligible aux diverses aides. L’acquisition et l’installation d’une chaudière à gaz ou à fioul permet par exemple de bénéficier du crédit d’impôt à 30 %. Le particulier peut aussi prétendre à la TVA à taux réduit à 5,5 %.

    Chaudière et isolation

Combiné à une bonne isolation, la chaudière atteindra des performances optimales. La mise en place d’un système d’isolation efficace permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies d’énergie. Un logement bien isolé permet en effet à conserver la chaleur à l’intérieur. Il s’avère donc toujours intéressant d’améliorer l’isolation thermique du logement, qui permet également de profiter d’une aide financière. Il est notamment possible d’accéder au programme isolation à 1 euro pour réaliser ce type de travaux.

Le combustible joue sur le rendement

Autre critère clé pour bien choisir sa chaudière, le combustible est un facteur déterminant. Le choix du combustible joue en effet sur le rendement de l’appareil, de même que son installation et son utilisation. Le gaz naturel et le fioul sont les principaux combustibles utilisés.

Le gaz naturel est connu pour être LE combustible pour profiter des rendements élevés. Une chaudière à gaz n’est toutefois utilisable que si le logement est équipé d’un raccordement au gaz de ville. Par ailleurs, le fioul se veut être une excellente alternative au gaz naturel. Le combustible demeure toutefois le plus cher du marché, mais il offre un excellent rendement à l’appareil.

Les émetteurs, gages de confort

Souvent négligés, les émetteurs de chauffage influent sur la performance de votre chaudière à gaz ou à fioul. Pour les chaudières à condensation, les émetteurs à basse température sont à privilégier. Entre le plancher chauffant et le radiateur basse température, le fonctionnement de la chaudière en sera d’autant plus optimisé.  Certes, il est toujours possible de combiner une chaudière à condensation avec des émetteurs fonctionnant à haute température, de type radiateur en fonte. Cependant, les émetteurs fonctionnant à basse température permettront de réaliser plus d’économies.

La régulation et la programmation pour mieux économiser

Par ailleurs, l’installation d’un dispositif de régulation et de programmation permet également d’optimiser l’utilisation de la chaudière à gaz ou à fioul. Ce dispositif permet de réaliser des économies en régulant votre consommation. Grâce à cet équipement, il est possible de fixer des plages horaires pour augmenter ou abaisser l’intensité du chauffage suivant les besoins.

Ce critère est déterminant pour pouvoir économiser sur l’utilisation de la chaudière. Une baisse de 1°C le jour et la nuit peut en effet permettre de réaliser jusqu’à 7 % d’économies sur votre facture de chauffage. Un dispositif de régulation vous aide à utiliser de manière rationnelle et durable votre chaudière.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top