5 solutions de subvention isolation à connaître

Le 27 août 2017

 

Faire des travaux d’isolation ou faire une rénovation du système d’isolation de son foyer permet de bénéficier des dispositifs d’aide de l’Etat. Ces dispositif et subvention isolation sont octroyés pour les foyers visant à financer des travaux d’économie d’énergie. Crédit d’impôt, aide par l’Anah, TVA à taux réduit… focus sur ces aides.

En savoir plus sur les subventions d’isolation et dispositifs d’aide de l’Etat.

© Crédit photo : Pixabay

Le crédit d’impôt transition énergétique

Plus communément connu comme crédit d’impôt, ce dispositif a pour but de permettre à un particulier de financer ses travaux d’économie d’énergie. Cette aide, dont l’octroi est soumis à conditions, permet de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale.

La première condition pour être éligible à cette aide à la rénovation énergétique est d’avoir comme domicile fiscal le territoire français. Le demandeur d’aide doit aussi effectuer les travaux de rénovation ou de transition énergétique dans sa résidence principale.

Les primes énergie, offertes par l’Etat

S’inscrivant dans le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie ou CEE, les primes énergies permettent principalement d’amortir le coût des travaux de rénovation pour réaliser une économie d’énergie. Ce dispositif mis en place par le gouvernement établi précisément le rôle des différents acteurs dans le secteur.

Pour bénéficier de ces primes, les particuliers doivent s’inscrire à un programme de Primes Énergie. Les primes peuvent atteindre une valeur de plusieurs centaines d’euros en chèque bancaire. Le montant dépend du type de travaux, de la zone géographique de l’habitation, des caractéristiques de l’installation et des revenus du demandeur.

Le programme “Habiter Mieux” de l’Anah

L’Anah ou Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat propose, pour les particuliers, différents programmes dont « Habiter Mieux ». C’est une aide également connue comme Aide Solidarité Ecologique. Elle est versée en complément aux autres aides de l’Anah. Propriétaires bailleurs, propriétaires ou syndicats de copropriétaires peuvent profiter de cette aide dont le montant varie de 1 600 à 2 000 euros.

L’agence nationale d’amélioration de l’habitat fait partie des organismes qui soutiennent les particuliers dans l’obtention de financement pour les travaux d’isolation et d’économie d’énergie. Il faut toutefois préciser que ces travaux doivent être faits dans la résidence principale du demandeur.

L’Eco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro

Le fonctionnement de l’éco-PTZ se rapproche de celui du PTZ dans le crédit immobilier, les intérêts du prêt sont à la charge de l’Etat. Mais ce prêt est particulièrement libre, car il n’est soumis à aucune condition portant sur les ressources.

Pour bénéficier de cet emprunt, le demandeur doit s’apprêter à faire des travaux de rénovation ou d’amélioration d’isolation dans l’objectif d’une économie d’énergie. Il peut aussi être octroyé dans l’objectif de permettre au demandeur de réaliser d’autres bouquets de travaux.

La TVA à taux réduit

Généralement, les travaux réalisés par une entreprise professionnelle, pour la rénovation d’un logement ancien étaient soumis à certaines conditions jusqu’en 2013. En 2014, le taux intermédiaire de la TVA est passé à 10 %, mais pour les travaux de rénovations énergétiques, le taux a été réduit à 5 %.

Très peu connue, la TVA à taux réduit est une aide dont l’objectif est de permettre des travaux d’isolation pour atteindre une performance énergétique. A l’instar du chèque énergie ou de la Caisse de Retraite, cette aide permet de bénéficier d’un taux réduit de 5,5 % pour réaliser des travaux énergétiques.

Le pacte d’Etat isolation à 1 euro

Le pacte d’Etat pour une isolation à 1 euro permet à un particulier d’isoler son foyer et de réaliser des économies d’énergie et aussi sur ses factures énergétiques. L’objectif de cette subvention isolation est de lutter contre la précarité énergétique. Ce programme intègre les mesures de la loi Pope de 2005, dont l’objet est de définir la politique énergétique française.

    25% d’économie de chauffage

Différents travaux d’isolation sont concernés par ce programme, à savoir l’isolation :

  • du rampant,
  • du garage,
  • des combles perdus,
  • de la cave.

Si vous êtes éligible au programme d’isolation à un euro, une entreprise agréée réalisera les travaux chez vous. Les travaux ne prennent pas plus d’une journée pour les artisans RGE. A la clé de ces travaux, une économie d’au moins 25 % sur les factures de chauffage.

    Les conditions d’éligibilité au programme d’isolation à 1 euro

Pour profiter de ce programme d’isolation, des conditions sont à respecter. L’objectif de ce programme est de permettre aux familles modestes de pouvoir réaliser des travaux énergétiques.

  • Le ménage doit toutefois être locataire ou propriétaire d’une maison individuelle de plus de 2 ans.
  • Le chauffage du foyer doit être reconnu comme polluant.
  • Et les revenus du ménage doivent être inférieurs aux plafonds fixés par l’Anah.

Pour savoir si vous êtes éligible à ce programme, faite un test d’éligibilité rapidement et facilement.

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top