Aide travaux isolation : objectifs du dispositif des CEE doublés

Le 30 août 2017

 

Le dispositif des CEE reprend de plus belle pour sa quatrième période, après avoir fait ses preuves depuis juillet 2006. Cette aide aux travaux d’isolation et d’économie d’énergie constitue une opportunité immense pour les ménages français. Il représente en effet près de 10 milliards d’euros d’économie d’énergie annuelle.

Privilégiez le dispositif des CEE pour votre aide travaux isolation.

© Crédit photo : Pixabay

CEE : une aide aux travaux isolation incitative

Pour la quatrième période « 2018-2020 », le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) poursuit son ascension. Les CEE catalysent la décision de réaliser des travaux de rénovation énergétique et incitent à effectuer des travaux plus performants. Le dispositif des CEE a un réel effet incitatif auprès des ménages français, dont la plupart ont pu réaliser plus de travaux que prévus initialement.

Le dispositif des CEE permet entre autres de financer des travaux d’économie d’énergie et d’isolation thermique, basé sur le principe du pollueur-payeur. Les travaux sont financés par les fournisseurs d’énergie en vue de faire décoller les actions de rénovation énergétique en France. Deux solutions spécifiques s’offrent alors aux particuliers souhaitant profiter du dispositif.

    L’isolation à 1 euro

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, l’isolation à 1 euro constitue une solution de choix pour optimiser l’isolation thermique du logement. Grâce à ce programme, plusieurs milliers de foyers ont déjà pu réaliser des travaux d’isolation des combles au coût symbolique de 1 €. Cette aide aux travaux d’isolation permet d’isoler 50 m² au coût de 1 euro.

Pour bénéficier du dispositif, les particuliers doivent cependant vérifier leur éligibilité au programme. Comme la majorité des subventions à la rénovation énergétique, l’isolation à 1 € est soumise à conditions. Différents critères sont pris en compte afin que le foyer demandeur puisse bénéficier du dispositif des CEE.

    La prime CEE

Alternativement, la prime CEE intègre également le dispositif incitatif de l’Etat. Les « obligés », soit les principaux fournisseurs et distributeurs d’énergie proposent un chèque aux particuliers, en contrepartie de travaux d’efficacité énergétique. Le montant de la prime CEE est donc très variable, suivant les travaux et les économies d’énergie réalisées.

Ces primes représentent d’ailleurs une aide financière importante pour les ménages en situation de précarité énergétique. Cette situation qui touche encore aujourd’hui plusieurs millions de Français.

Des objectifs doublés pour la quatrième période

Ce qui caractérise cette quatrième période du dispositif des certificats d’économies d’énergie, ce sont certainement les objectifs doublés. Conformément à la PPE ou programmation pluriannuelle de l’énergie, la prochaine période visera le double des objectifs d’économies d’énergie actuels. Le niveau global des obligations passera ainsi à 1 200 TWh cumac à compter du 1er janvier 2018 pour les obligations « classiques ».

Les obligations au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique s’élèveront à 400 TWh cumac pour la nouvelle période. Pour rappel, l’objectif classique sur la période 2015-2017 est actuellement de 700 TWh cumac. A cet objectif s’ajoute le dispositif spécifique « précarité énergétique » de 150 TWh cumac sur 2016-2017.

10 milliards d’euros d’économie d’énergie de 2018 à 2020

En doublant les objectifs du dispositif des certificats d’économies d’énergie, l’Etat ambitionne une économie de 10 milliards d’euros par an sur les factures de l’énergie. Certes, le coût du dispositif fait débat auprès des acteurs du secteur de l’énergie en France. Le dispositif des CEE coûte extrêmement cher aux obligés, alors que les consommateurs font preuve d’attentisme pour ce qui est de réaliser lesdits travaux.

Autrement dit, le nombre de bénéficiaires du dispositif des CEE affichera également une hausse pour la quatrième période. L’idée est en effet d’encourager les particuliers à réaliser des travaux d’efficacité énergétique stratégiques. Avec le coût actuel de l’énergie, ces aides se révèlent d’une importance capitale pour réduire les dépenses liées aux travaux ciblés.

Une immense opportunité pour les ménages français

Pour une grande majorité des ménages en France, cette quatrième période du dispositif des CEE constitue une immense opportunité. En effet, grâce à cette aide au financement, les foyers gagnent énormément en confort. Les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE ou Reconnus Garant de l’Environnement. Autrement dit, le dispositif ouvre droit à des travaux hautement performants et effectués suivant les règles de l’art.

Par ailleurs, les travaux financés par le dispositif des certificats d’économies d’énergie garantissent d’importantes économies d’énergie. En plus de bénéficier de travaux de rénovation à moindre coût, les particuliers s’autorisent à économiser considérablement sur leur facture d’énergie.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top