Les aides disponibles pour une rénovation énergétique

Le 22 août 2017

 

Améliorer l’efficacité énergétique du logement permet de réaliser des économies certaines sur les factures d’énergie. Entre isolation de la toiture ou changement de système de chauffage, les particuliers peuvent prétendre à diverses aides comme le programme d’isolation de combles à 1€ pour financer leurs travaux.

Aides à la rénovation énergétique et isolation de combles à 1€.

© Crédit photo : Pxhere.com

Le programme d’isolation de combles à 1€

Dans le cadre de la rénovation énergétique, le programme isolation à 1€ est une des aides des plus convoitées du moment. Il s’agit d’une aide incitative reposant sur le principe du pollueur-payeur. Concrètement, les foyers français sont encouragés à réaliser des travaux d’efficacité énergétique, aux frais des fournisseurs d’énergie en France. Les travaux réalisés sont alors facturés aux particuliers au coût symbolique de 1 euro.

Cette aide concerne principalement les travaux d’isolation des combles perdus, pignons, rampants, garage et cave. Ce programme Social d’Etat entre ainsi dans la lutte contre la précarité énergétique. Par ailleurs, il facilite l’accès à un environnement plus confortable pour les foyers français. Un logement bien isolé permet entre autres d’économiser jusqu’à 25 % sur la facture d’énergie et d’augmenter la valeur patrimoniale de l’habitat.

Le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie ou CEE

Il en est de même avec le dispositif des CEE ou Certificats d’Economies d’Energie. Il oblige les fournisseurs d’énergie – électricité, fioul domestique, gaz… – à promouvoir des actions d’efficacité énergétique auprès des consommateurs. Des dispositions particulières sont d’ailleurs prévues pour les ménages en situation de précarité énergétique.

Cette aide se présente sous forme de prime, de diagnostic ou de prêt bonifié. Elle s’adresse aux propriétaires et locataires souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Les travaux éligibles doivent permettre l’amélioration de la performance énergétique de l’habitat. Ils doivent respecter les exigences de performance minimale et être effectués par des professionnels RGE.

    Le chèque énergie

Dans la même optique, le chèque énergie s’est généralisé en 2017 sur toute la France. Il s’agit d’un chèque envoyé aux ménages aux ressources modestes. Cette aide est attribuée sous conditions de ressources et de composition du ménage. Il contribue au financement de travaux de rénovation et au paiement des factures d’énergie.

A noter que le chèque énergie peut être utilisé pour certains travaux de rénovation énergétique, uniquement réalisés par des professionnels RGE ou reconnus garants de l’environnement. Il permet entre autres de financer des travaux d’isolation du toit, des murs, l’installation d’un poêle à bois, etc.       

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE

Le CITE est un dispositif fiscal très avantageux qui permet de réduire le coût des travaux de rénovation énergétique. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est une réduction à hauteur de 30 % de leur impôt sur le revenu. Il s’agit d’un remboursement des dépenses occasionnées dans le cadre de travaux d’amélioration énergétique.

Pour prétendre au CITE, les travaux doivent être réalisés au sein de la résidence principale. Le logement en question doit également être achevé depuis plus de deux ans. L’aide s’adresse aussi bien aux propriétaires occupants qu’aux occupants à titre gratuit, de même qu’aux locataires.

L’Eco-prêt à taux zéro ou PTZ

Le PTZ ou Eco-prêt à taux zéro est une aide au financement disponible jusqu’à fin décembre 2018. Il s’agit d’une avance attribuée aux ménages français, exemptée d’intérêt. Le PZT présente également l’avantage d’être cumulable avec d’autres dispositifs, comme isolation de combles à 1€, les aides des fournisseurs d’énergie, le CITE…

Le prêt peut financer entre autres la fourniture et la pose de matériaux et/ou équipements indispensables aux travaux d’amélioration énergétique. Le montant du PTZ peut aller jusqu’à 30 000 € et la durée maximale de remboursement accordée est de 15 ans. A la demande de l’emprunteur, cette durée peut être réduite à trois ans.

La TVA à 5,5 %

Certains travaux de rénovation énergétique peuvent également bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5 %. Cette aide concerne notamment la pose, l’installation et l’entretien de matériaux et équipements éligibles au CITE. Elle est applicable pour des travaux réalisés dans un logement de plus de deux ans et occupé à titre d’habitation principale ou secondaire.

Comme toutes les aides au financement des travaux d’amélioration énergétique, des critères d’éligibilité bien spécifiques ont été défini par l’Etat pour la TVA 5,5 %. L’objectif est en effet de favoriser l’accès aux économies d’énergie aux ménages modestes, voire très modestes. Pour le programme d’isolation de combles à 1 euro par exemple, le foyer peut réaliser le test d’éligibilité en ligne.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top