Chauffage bois, un des meilleurs investissements de rénovation

Le 6 septembre 2017

 

Face à l’urgence de lutter contre le dérèglement climatique, la maîtrise de l’énergie est devenue une priorité nationale. L’Etat prône ainsi l’économie d’énergie, tout en contribuant à la promotion des matériaux et équipements performants et respectueux de l’environnement. Le chauffage bois constitue alors une référence en matière d’investissement pour la rénovation.

Rénovation énergétique avec le chauffage bois

© Crédit photo : Pixabay.com

Rénovation énergétique et chauffage bois

Pour la croissance verte, encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique est un défi de taille. D’une part, la consommation d’énergie domestique représente 25 % des émissions de gaz à effet de serre. D’autre part, le coût du chauffage pèse énormément sur le budget des ménages français. Opter pour un chauffage domestique plus performant et écologique est donc de rigueur.

Avec le chauffage bois, les foyers peuvent réaliser d’énormes économies d’énergie. Cette installation permet d’économiser en moyenne 30 % sur la facture du chauffage. Par ailleurs, le bois demeure un matériau écologique de prédilection. Ce qui fait de ce type de chauffage une solution efficace et respectueuse de l’environnement.

Un gage d’efficacité thermique

Pour un grand nombre de foyers français, se chauffer au bois présente de multiples avantages. Le chauffage bois est un appareil utilisant le principe de combustion dans la production de chaleur. Ces installations non-polluantes et contemporaines devraient séduire davantage de ménages. Ces appareils sont destinés à une utilisation en chauffage d’appoint.

Autrement dit, leurs performances seront d’autant plus appréciables dans un logement bien isolé. Pour profiter pleinement du système de chauffage d’appoint, le choix se fera essentiellement entre :

  • Le poêle à bois diffusant de la chaleur de manière homogène dans toute la pièce, idéalement dans une grande pièce de vie ;
  • L’insert à foyer fermé, qui n’est autre qu’un poêle installé dans une cheminée existante, derrière une vitre ;
  • Et la cuisinière, fonctionnant comme le poêle, en plus d’être destinée à la cuisson.

     Chauffage bois et isolation

Afin de mieux apprécier les performances du chauffage bois, il est préconisé de revoir également l’isolation thermique de l’habitation. Même avec un chauffage des plus performants, son utilisation dans une « passoire énergétique » n’est d’aucun intérêt. Pour ce faire, il convient de privilégier les travaux d’isolation prioritaires. Autrement dit, isoler les postes stratégiques du logement, comme les combles et/ou la toiture.

A noter en effet que la chaleur s’échappe en grande partie au niveau de la toiture et des combles. Par ailleurs, isoler les combles ou le toit ouvre droit à différentes aides au financement. Entre l’isolation à 1 € accessible après un test d’éligibilité de la rénovation, le crédit d’impôt ou encore la TVA à 5,5 %, les travaux d’isolation sont plus abordables pour les ménages en France.

Solution de chauffage plus économique

Ce qui est important de noter, c’est que le chauffage au bois n’est pas uniquement économique sur le plan énergétique. Le bois demeure en effet le combustible le moins cher du marché. Il permet aussi de se chauffer plus longtemps, dans la mesure où le bois se consume plus lentement que les autres combustibles connus.

En d’autres termes, se chauffer au bois constitue une solution particulièrement économique. L’installation se rentabilise rapidement, en raison du coût du bois et des économies d’énergie réalisées. Avec un rendement moyen compris entre 75 et 90 %, l’efficacité du chauffage n’est plus à prouver.

Meilleur moyen de rentabiliser la rénovation

Par ailleurs, avec un coût moyen de 1 000 à 5 000 € du chauffage au bois, beaucoup de foyers ne peuvent se permettre un tel investissement. Cependant, il existe bien des solutions permettant de rentabiliser au mieux ce type de rénovation énergétique. En effet, diverses aides au financement sont mises à la disposition des particuliers. Ces aides ou subventions permettent d’alléger considérablement le coût de l’investissement.

Si ces aides facilitent l’accès au chauffage au bois, elles sont également attribuées pour certains travaux d’isolation thermique. L’accès à ces aides requiert cependant le respect de certaines conditions, qu’il convient de connaître au préalable avant d’en faire la demande.

    Quelques pistes des aides au financement

Pour l’acquisition ou l’installation d’un chauffage au bois, les foyers peuvent prétendre au :

  • Crédit d’impôt, dont le montant peut couvrir jusqu’à 15 % du prix du chauffage ;
  • TVA à taux réduit de 10 % ;
  • L’éco-prêt à taux 0 % accordé par les établissements de crédit, aidés par l’Etat ;
  • Les aides de l’Anah ou Agence Nationale de l’Habitat ;
  • Les aides proposées par les ADIL ou Agences Départementales d’Information sur le Logement ;
  • Les aides au financement offertes par les collectivités territoriales…

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top