Energie solaire : le chauffe-eau devient une solution économique

Le 11 septembre 2017

 

L’autoconsommation d’énergie en France n’est pas aussi avancée qu’elle le devrait. Toutefois, le recours aux énergies renouvelables prend de plus en plus de terrain. Les solutions à énergie solaire sont de plus en plus prisées des ménages français, notamment pour la production d’eau chaude sanitaire.

Chauffe-eau et énergie solaire

© Crédit photo : Pxhere.com

Eau chaude et énergie solaire : fonctionnement

Produire de l’énergie pour sa consommation personnelle est devenu très tendance en France. Avec le coût exorbitant de l’énergie, le recours aux énergies renouvelables est devenu une solution incontournable pour beaucoup de foyers. En effet, de plus en plus de ménages français ont recours à l’énergie solaire, principalement pour produire de l’eau chaude à volonté.

Le chauffe-eau solaire individuel se compose de panneaux solaires et d’un ballon de stockage de l’eau chaude. Les panneaux récupèrent l’énergie solaire, restituée dans le ballon pour chauffer l’eau. L’eau chaude est ainsi stockée et restituée en fonction de l’utilisation. Avec ce système de production d’eau chaude sanitaire, un ménage peut couvrir au minimum 50 % de ses besoins.

Économiser jusqu’à 75 % d’énergie

Pour les utilisateurs, le chauffe-eau solaire est avant tout une solution pour disposer d’une eau chaude à volonté. Par ailleurs, l’utilisation de ce type d’équipement permet aussi de réduire jusqu’à 75 % la consommation d’énergie domestique. Autrement dit, un foyer utilisant un chauffe-eau à l’énergie solaire peut réduire d’autant sa facture d’eau chaude.

Le chauffe-eau solaire est un équipement performant, fonctionnant à partir d’une énergie gratuite et inépuisable. Les économies réalisées sont appréciables dès les premiers mois d’utilisation. A moyen terme, l’énergie ainsi économisée permet d’amortir rapidement le prix d’investissement. En effet, le prix constitue souvent un frein pour beaucoup de foyer.

Réduire le coût d’achat grâce au crédit d’impôt

Pour équiper son logement d’un chauffe-eau solaire, un investissement de 5 000 à 7 000 euros est requis. Avec le poids de la facture d’eau chaude sur le budget du ménage et les économies réalisables grâce à l’installation devraient pourtant encourager l’investissement.  D’ailleurs, il existe des aides au financement disponibles pour réduire le coût d’achat.

Le crédit d’impôt est une référence pour alléger le prix d’acquisition d’un chauffe-eau solaire. Il s’agit d’un crédit à taux unique, permettant de couvrir à hauteur de 30 % les coûts de l’investissement. Pour bénéficier du crédit d’impôt :

  • Le demandeur doit être fiscalement domicilié en France ;
  • Etre propriétaire occupant, occupant à titre gratuit ou locataire du domicile ;
  • Le logement doit être construit depuis plus de deux ans à la date du début des travaux ;
  • Il doit faire office de résidence principale du bénéficiaire.

    Montant du crédit d’impôt

Avant de prétendre au crédit d’impôt, il convient de noter que son montant est plafonné. En d’autres termes, lorsque le coût des travaux dépasse un certain seuil, l’opération n’est plus éligible à l’aide au financement. Le plafond du crédit d’impôt à respecter est défini en fonction de l’état civil du demandeur. Le montant du crédit est plafonné à :

  • 8 000 euros pour une personne seule, célibataire, divorcée ou veuve ;
  • 16 000 euros pour un couple, marié ou pacsé soumis à une imposition commune ;

Dans les deux cas, le demandeur peut bénéficier de 400 euros supplémentaires par personne à charge. Lorsqu’il s’agit d’un enfant à charge égale, pour le cas de parents divorcés, la somme est divisée par deux. L’un des parents peut toutefois renoncer à sa demi-part pour faire bénéficier l’intégralité des 400 euros à l’autre.

Cumul avec d’autres aides au financement

Ce qui est également intéressant avec le crédit d’impôt, c’est que cette aide est cumulable avec d’autres dispositifs de financement. Autrement dit, le bénéficiaire peut profiter de l’aide pour réaliser un bouquet de travaux voué à l’économie d’énergie. En plus de profiter d’une eau chaude à volonté, le foyer peut optimiser le confort intérieur du logement.

Le ménage peut par exemple réaliser des travaux d’isolation des combles et/ou de la toiture. Le foyer peut alors profiter du programme isolation à 1 € ou de la TVA à 5,5 % en plus du crédit d’impôt pour le chauffe-eau. Une vérification d’éligibilité des travaux est toujours préconisée. Même si ces aides reçues doivent être réduites du montant éligible au crédit d’impôt, ce cumul d’aides demeure une opportunité majeure pour les particuliers.

Zoom sur le chauffe-eau solaire  

Pour les foyers décidés à investir dans un chauffe-eau solaire, ils doivent noter qu’il s’agit d’un équipement très simple d’utilisation. Au moment de choisir le matériel, il convient juste de porter une attention particulière sur la surface des capteurs solaires et la capacité du ballon d’eau chaude. La surface des capteurs détermine en effet la quantité d’eau chaude que l’installation peut produire.

Quant au volume du ballon, il doit être choisi en fonction des besoins du ménage. En principe, un ballon d’eau chaude de 200 à 300 litres permet de couvrir les besoins d’un ménage constitué de trois à quatre personnes.

 

 

 

 

 

 

Back to Top