Comment gérer efficacement le chauffage électrique ?

Le 14 octobre 2017

 

En France, le chauffage électrique occupe encore une place de premier ordre dans le logement. Une étude réalisée en 2011 révèle que 9,5 millions des foyers français seraient équipés de ce moyen de chauffage. Compte tenu du coût actuel de l’énergie, gérer efficacement le chauffage est un gage d’économie sur la facture d’énergie.

Meilleure gestion du chauffage électrique

© Crédit photo : Pxhere.com

Chauffage électrique : moyen de chauffage n°1 en France

Près d’un tiers des ménages français sont encore actuellement équipés d’un chauffage électrique. 64 % de ces logements sont d’ailleurs récents, notamment construits après 1975. A l’échelle nationale, le parc du logement privé compterait environ 15 millions de chauffages électriques de « 1ère génération », datant de 1970-80. Plus énergivore que les modèles plus récents, ces « grille-pain » n’apportent pourtant pas un confort thermique satisfaisant.

Le côté pratique de l’appareil ne nécessitant aucun entretien particulier, poussent beaucoup de foyers à continuer à l’utiliser. Pour pouvoir se chauffer en hiver, les ménages doivent parfois pousser le chauffage à fond, et voir leur factures d’énergie grimper en conséquent. Cependant, il est possible d’allier consommation d’énergie et chauffage électrique, grâce à une gestion optimale de l’appareil.

Penser à une rénovation cohérente

Pour conserver le chauffage électrique existant sans exploser son budget en facture d’électricité, une rénovation cohérente est de rigueur.  La meilleure solution pour une meilleure gestion de ce mode de chauffage est d’opter pour une régulation de température. Gérer les variations de température garantit un confort optimum, suivant les besoins de chauffage.

Afin d’éviter les gaspillages en termes d’énergie, une programmation de chauffage en complément à la régulation s’avère toujours avantageuse. Chauffer le logement en fonction des jours et heures de présence permet d’allier confort thermique et économie d’énergie. Utiliser le chauffage électrique lorsque son usage est réellement utile est la clé pour une gestion efficace de la consommation énergétique du chauffage.

Renforcer l’isolation thermique du logement

Par ailleurs, l’inconfort thermique ne repose pas uniquement sur le système de chauffage utilisé. Le plus souvent, c’est une isolation thermique inadaptée qui est en cause. Autrement dit, renforcer l’isolation du logement s’avère toujours être une solution pour pouvoir se chauffer efficacement en hiver. Un chauffage électrique combiné à une isolation performante procure un confort thermique idéal au sein du logement.

Ce mode de chauffage d’appoint favorise le confort intérieur dans la pièce à vivre dans laquelle il est installé. Dès lors que la chaleur ne s’échappe pas au niveau des différentes parois de la pièce, la chaleur ambiante est maintenue. Aussi, il est toujours préconisé de procéder à un diagnostic du système isolant existant. L’isolation tient d’ailleurs une place d’honneur dans le confort thermique du logement.

    Isoler les zones à fortes déperditions de chaleur

Une isolation thermique s’avère réellement efficace lorsqu’elle supprime les pertes de chaleur du logement. Pour renforcer une isolation existante, la meilleure chose à faire est d’intervenir au niveau des zones sensibles de l’habitation. Isoler le toit et les combles permet par exemple d’éviter jusqu’à 30 % de déperditions calorifiques.

Renforcer l’isolation des fenêtres ou encore des murs permettra d’optimiser de 15 à 20 % les performances d’un chauffage électrique. Parfois négligé, le plancher constitue également une zone de déperditions de chaleur au sein de l’habitation. Un plancher mal ou non isolé représente 10 % de pertes calorifiques, pouvant être à l’origine de l’inconfort thermique global de l’habitat.

    Financer les travaux via des aides au financement

En matière de rénovation, le coût reste un obstacle pour les ménages modestes ou en situation de précarité énergétique. Or, pour pouvoir se chauffer convenablement, une bonne isolation reste pourtant une solution de choix. Aussi, il est toujours possible de financer les travaux via des aides étatiques. Rénover l’isolation de l’habitation et se chauffer à moindre coût est aujourd’hui accessible à tous grâce à ces soutiens financiers.

L’isolation à 1 euro ouvert par simple examen d’éligibilité en ligne est une aide de prédilection pour isoler la toiture et/ou les combles perdus. Il s’agit d’ailleurs des postes stratégiques du logement pour une gestion performante du chauffage électrique. Les foyers français peuvent également prétendre au crédit d’impôt pour la transition énergétique, la TVA à 5,5 % et autres subventions de l’Anah.

Replacement de chauffage : une piste à explorer

En dernier recours, remplacer le chauffage électrique par un appareil plus efficace et moins énergivore est toujours envisageable. Il existe en effet différents moyens de chauffage permettant de gagner en confort thermique, tout en économisant sur la facture d’énergie.

De plus en plus de foyers favorisent désormais la pompe à chaleur comme alternative au chauffage électrique. La thermopompe favorise un bon confort thermique en hiver comme en été. Par ailleurs, elle fonctionne via une source d’énergie renouvelable, une excellente solution pour consommer moins d’énergie au sein du logement.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top