Une isolation pas chère en 4 étapes clé

Le 28 août 2017

 

Avoir un logement bien isolé est devenu un luxe pour un grand nombre de ménages en France. Pourtant, réaliser une isolation pas chère est à la portée de tous. En respectant les étapes suivantes, économisez sur le coût de vos travaux et de votre facture d’énergie.

Optimisez vos dépenses en optant pour une isolation pas chère.

© Crédit photo : Pxhere.com

Isolation pas chère : les travaux prioritaires

La première étape incontournable avant de se lancer dans un projet d’isolation thermique, c’est de cible les travaux stratégiques. Isoler son logement à l’aveuglette entraîne incontestablement un budget important. Il convient plutôt de travailler sur les travaux prioritaires, en optimisant les performances thermiques et énergétiques de l’habitation. Parmi ces zones stratégiques de l’habitat, le toit et les combles sont à isoler en priorité.

Ces derniers représentent en effet une zone importante de déperditions de chaleur. Avec un toit et des combles bien isolés, ce sont près de 30 % de la chaleur de l’habitation qui sont conservés. Par ailleurs, cette solution d’isolation permet de réduire jusqu’à 25 % la consommation d’énergie liée à l’utilisation du chauffage et de la climatisation.

Privilégier le rapport qualité prix des isolants

Si le choix des travaux conditionne leur coût, il en est de même avec les matériaux utilisés. Le prix de l’isolant est un facteur à ne surtout pas négliger, au même titre que sa résistance aux conditions climatiques. Avec toute la multitude d’isolants proposée sur le marché, le choix n’est jamais évident.

Aussi, il convient de porter une attention particulière sur le rapport qualité, afin de faire des économies certaines sur les travaux. En France, les laines minérales sont considérées comme étant les isolants les plus « économiques ». Elles profitent d’une excellente performance thermique, en plus d’être accessibles à tous les budgets.

L’isolation à 1 € pour financer les travaux

Beaucoup l’ignorent encore, mais réaliser des travaux de rénovation énergétique donne accès à des aides au financement. Le programme isolation à 1€ est d’ailleurs une référence pour ce qui est de réaliser une isolation pas chère de son habitation. Il s’agit d’une aide financée par le dispositif CEE ou Certificats d’Economie d’Energie.

Le concept repose sur le principe du pollueur-payeur, jouant en faveur des ménages modestes et en situation de précarité énergétique. Concrètement, les travaux d’isolation sont facturés au coût symbolique de 1 euro aux particuliers. Ce sont alors aux fournisseurs d’énergie de financer les travaux.

    Travaux concernés par l’isolation à 1 euro

Pour bénéficier de ce programme d’isolation pas chère, les travaux doivent permettre de réaliser des économies d’énergie réelles. C’est donc dans cette optique que l’aide au financement concerne principalement les travaux de rénovation énergétique prioritaires. Isoler les combles perdus mal ou non isolés de l’habitation, les rampants, les pignons, la cave ainsi que le garage attenant le logement donne accès à la subvention.

    Les conditions d’éligibilité

Comme la plupart des aides incitatives à l’isolation, le programme isolation à 1 euro est soumis à condition. En effet, avant de réaliser un test d’éligibilité en ligne, notez que le demandeur doit répondre à deux principaux critères d’éligibilité, à savoir :

  • Etre locataire ou propriétaire occupant d’une maison individuelle ;
  • Disposer d’un revenu fiscal de référence inférieur à certains plafonds préétablis par l’Anah.

Cumuler plusieurs aides au financement

La dernière étape, et non la moindre, pour réaliser des travaux d’isolation pas chère, c’est de cumuler plusieurs aides. Cette solution permet en effet de réduire considérablement les dépenses relatives aux travaux de rénovation énergétique. Pour l’isolation à 1 euro, notez que le coût de 1 € est attribué à l’isolation de 50 m². Autrement dit, l’isolation de chaque mètre carré supplémentaire sera à la charge du demandeur.

Aussi, pour optimiser les dépenses, il s’avère toujours avantageux de cumuler l’isolation à 1 € avec le crédit d’impôt de 30 %, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5 % ou encore les aides locales et régionales disponibles. Le ménage réalisera ainsi une économie importante sur son budget travaux isolation, tout en optimisant les performances énergétiques de son logement.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top