Isolation des maisons : la marche à suivre pour optimiser les travaux

Le 18 juillet 2017

 

Les travaux de rénovation énergétique requièrent méthodologie et chronologie. Plusieurs points doivent être pris en compte afin d’optimiser les travaux d’isolation des maisons.

Retrouvez la marche à suivre pour optimiser vos travaux d’isolation de maisons.

© Crédit photo : Pixabay

Pourquoi revoir l’isolation de sa maison ?  

Une isolation performante ouvre droit à de multiples bénéfices. Il est donc important de comprendre au préalable l’intérêt même de réaliser ce type de travaux.

Isoler son logement est avant tout synonyme d’économie d’énergie. La suppression des déperditions de chaleur permet de limiter l’utilisation du chauffage comme de la climatisation.

A cette économie sur la facture de l’énergie, il faut ajouter le gain de confort pour les occupants. La performance thermique de l’habitat les préserve des vagues de froid comme de la canicule.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les travaux de rénovation énergétique permettent de valoriser son logement sur le marché immobilier. Une isolation performante représente une véritable valeur ajoutée à la location comme à la revente du bien.

Etapes nécessaires avant les travaux d’isolation  

    Identifier les besoins en isolation thermique

Au risque d’engager des démarches inutiles, procéder à une étude thermique au préalable est de mise. Souvent assimilée au DPE ou diagnostic de performance énergétique, l’étude thermique aide à détecter les réels besoins en matière d’isolation. Il s’agit d’une analyse précise sur l’isolation existante, le système de chauffage et la circulation de l’air entre autres.

A l’issue de cette étude, il sera plus facile de cibler les postes prioritaires à isoler. Cette vérification incontournable aide aussi à déterminer le niveau d’isolation thermique requis pour les différents postes de l’habitation. L’idée est de définir en même temps le niveau de performance thermique requis pour répondre aux exigences de la Réglementation Thermique actuellement en vigueur.

    Etablir un budget  travaux

Il est clair que la rénovation énergétique implique un coût plus ou moins conséquent en fonction des travaux nécessaires. Mettre en place au préalable un budget est essentiel pour éviter les mauvaises surprises. Pour faire une estimation du prix des travaux, différents critères sont à prendre en compte :

  • Le type de travaux à effectuer ;
  • La surface à isoler ;
  • Les matériaux isolants choisis ;
  • La technique de pose ;
  • Le coût de la main-d’œuvre…

Pour avoir une idée du budget nécessaire, il faut compter en moyenne 20 à 80 €/m² pour isoler des combles perdus.  Le coût de l’isolation des murs oscille entre 60 et 160 €/m², selon le type d’isolation (par l’intérieur ou par l’extérieur).

Les aides financières auxquelles on peut prétendre

A la suite de l’étude thermique, mieux vaut examiner les différentes aides financières auxquelles on peut prétendre pour optimiser le coût des travaux. Pour une croissance verte, l’Anah et l’Etat ont mis en place différents programmes d’aide financière. Ces derniers visent à encourager les travaux de rénovation énergétique. Parmi les aides allouées :

  • L’isolation à 1 euro permet d’isoler les combles, le toit, le garage, les rampants… au coût symbolique de 1 euro. Il vous suffit de faire le test d’éligibilité pour voir si vous pouvez y prétendre.
  • L’éco-prêt à taux zéro ouvre droit à un crédit sans intérêt ni condition de ressources pour le financement des travaux ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE, autorise une déduction de l’impôt sur le revenu pour des travaux réalisés par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) ;
  • Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah permet de bénéficier d’une aide d’un montant variable, suivant les ressources du ménage.

La nature des travaux à effectuer

Pour bénéficier de l’une ou de plusieurs de ces aides cumulées, la nature des travaux à effectuer est déterminante. Certains programmes sont mis en place pour des travaux spécifiques. Il est donc important de veiller à bien choisir le type de travaux à réaliser.

D’une part, il vous sera possible de profiter rapidement de la rentabilité des travaux d’isolation des maisons. D’autre part, vous accéderez à une aide financière pour alléger le coût total requis pour la réalisation des travaux.

    Privilégier les travaux d’isolation les plus rentables

Avant de lancer les travaux d’isolation des maisons, il est également nécessaire d’analyser leur priorité. En principe, il faut axer les travaux sur les importantes zones de déperditions de chaleur. Autrement dit, il faut penser à isoler en priorité le toit et les combles, car ils représentent 30 % des déperditions calorifiques.

Les murs extérieurs représentent aussi un poste prioritaire, ils représentent plus de 50 % des pertes de chaleur globales d’une habitation. Par ailleurs, les vitres, la ventilation, ainsi que les sols ne doivent pas être négligés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top