Isolation : une piste pour pallier au prix de l’énergie

Le 15 septembre 2017

 

Ces dernières années, le prix de l’énergie n’a pas arrêté de grimper. Impuissants, les ménages français doivent faire face à des factures d’énergie exorbitantes. Pourtant, l’isolation constitue une piste à explorer absolument pour pallier à cette hausse constante du prix de l’énergie.

Prix de l’énergie

© Crédit photo : Pixabay

Le prix de l’énergie progresse d’année en année

En France, le prix de l’énergie a encore connue une hausse. Pour l’électricité, les tarifs ont augmenté de 1,7 % le 1er août dernier. Pour les ménages français, cette progression des prix d’année en année ne fait qu’affecter davantage leur pouvoir d’achat. La facture d’énergie constitue en effet un poste important du budget du foyer. Réduire la consommation d’énergie est alors devenu incontournable pour ne pas exploser le budget énergie.

Avec l’hiver qui arrive à grand pas, il est difficile d’envisager d’économiser de l’énergie lorsqu’il est impératif de se chauffer. Sans parler du fait que la précarité énergétique touche encore aujourd’hui plus d’un million de foyers. Alors avant de songer à l’autoconsommation, actuellement très tendance, il convient plutôt de scruter la piste de l’isolation.

Isolation et économie d’énergie

L’isolation thermique constitue une solution pertinente en matière d’économie d’énergie. L’isolation s’inscrit d’ailleurs parmi les travaux d’amélioration énergétique incontournables en France. Elle permet d’une part de renforcer le confort du logement, en hiver comme durant la saison chaude. D’autre part, une habitation bien isolée permet de réduire considérable la facture du chauffage qui pèse lourd sur la facture d’énergie.

A noter également que les travaux d’isolation représentent une démarche allant dans le sens de la croissance verte. Moins un logement consommera d’énergie dite « traditionnelle », moins il émettra de gaz à effet de serre. Autant d’arguments qui devraient encourager les Français à réaliser des travaux d’isolation sur leur habitation. Mais pour que les travaux se révèlent réellement efficaces, procéder méthodiquement est de rigueur.

Les solutions accessibles

Dans le neuf comme dans l’ancien, l’isolation constitue un élément crucial. Plusieurs solutions s’offrent alors aux particuliers désireux d’améliorer les performances énergétiques de leur habitation. Le plus souvent, il convient juste de renforcer l’isolation déjà existante pour réduire, voire supprimer les déperditions de chaleur au sein d’un logement. Dans certains cas, isoler intégralement l’habitation demeure l’unique solution pour économiser de l’énergie.

Dans tous les cas, deux principales options s’offrent aux foyers :

  • L’isolation par l’intérieur est la solution fréquemment choisie. Les travaux sont réalisés petit à petit, en fonction de l’urgence et du budget du ménage ;
  • L’isolation par l’extérieur constitue une protection optimale contre les variations climatiques, représentant toutefois des travaux conséquents.

    Les travaux d’isolation prioritaires

Qu’il s’agisse d’isoler son habitation de l’intérieur ou par l’extérieur, cibler les travaux prioritaires garantit l’efficacité de l’isolation. Il convient en effet de vérifier les postes de déperditions calorifiques importants du logement. Ce seront alors les parties de l’habitat à isoler en priorité, pour réduire efficacement les besoins en chauffage. Plus les besoins en chauffage seront réduits, moins le prix de l’énergie affectera le budget du ménage.

En tête de liste, l’isolation thermique des combles et du toit doit être vérifiée. Cette partie du logement représente en effet 30 % des pertes de chaleur totale d’une habitation. Autrement dit, isoler cette partie de la maison va permettre de réduire jusqu’à 30 % les besoins en chauffage, et d’autant la facture du chauffage. Les murs peuvent également être de véritables passoires thermiques, de même que les fenêtres représentant respectivement 25 % et 15 % des pertes calorifiques.

    Bénéficier d’un financement ajusté

Pour faire face au prix de l’énergie, les foyers français peuvent prétendre à des financements ajustés pour leurs travaux d’isolation. Chaque projet d’isolation à vocation d’amélioration énergétique bénéficie de différentes aides et/ou subventions. Crédit d’impôt à 30 %, isolation à 1 €, prêt à taux zéro, TVA à 5,5 % ou aides de l’ANAH sont autant de dispositifs d’aide au financement.

Ces dispositifs incitatifs sont accessibles à tous, sous condition de vérification d’éligibilité. Les conditions d’octroi sont spécifiques pour ces différentes aides étatiques ou de l’Anah. Il convient alors à chaque demandeur de se renseigner au préalable sur les dispositifs accessibles à son projet.

Compenser par l’énergie renouvelable

Outre l’isolation, l’énergie renouvelable constitue également une solution de choix pour ne pas subir le prix de l’énergie actuel. Il existe en effet des solutions de chauffage permettant de limiter l’usage de l’énergie « classique », en compensant par l’énergie renouvelable.

L’autoconsommation est aussi une piste à explorer en matière d’économie d’énergie. Produire de l’énergie pour couvrir les besoins énergétiques du foyer constitue une excellente alternative pour réduire la facture d’énergie.

 

 

 

 

 

 

Back to Top