Isolation : plus de confort en procédant par l’intérieur

Le 13 novembre 2017

 

Dans le parc de logement privé, une isolation thermique performante s’avère incontournable pour assurer le confort et le bien-être des occupants. Par ailleurs, l’isolation fait office de levier à l’économie d’énergie domestique. Aussi, pour isoler l’habitation efficacement, procéder par l’intérieur est préconisé.

Isolation par l'intérieur et confort thermique

©Crédit photo : Pxhere.com

Isolation par l’intérieur : comment ça marche ?

Pour isoler le logement, différentes techniques sont applicables en fonction des besoins détectés. Par ailleurs, les exigences des particuliers ont également largement évolué, en matière de confort et d’empreinte environnementale. C’est dans cette optique que les professionnels du secteur préconisent une isolation par l’intérieur.

Isoler par l’intérieur consiste à poser une couche de matériaux isolant au niveau des différentes parois de l’habitation. Cette technique est applicable aussi bien sur les murs, au niveau des combles, du toit ou encore des planchers. Suivant le poste à isoler, la mise en œuvre de l’isolation variera.

Par ailleurs, isoler par l’intérieur présente l’avantage d’être plus thermique, plus acoustique, et même plus écologique. Cette méthode de rénovation favorise un confort thermique optimal, en plus de renforcer l’isolation phonique du logement.

Entre confort thermique et économie énergétique

Le fait d’isoler une habitation de l’intérieur permet de créer une enveloppe protectrice de l’espace intérieur contre toute variation de température. Par ailleurs, l’isolation va empêcher la chaleur intérieure de s’échapper, comme le froid ou la chaleur extérieur de pénétrer à l’intérieur.

Plus le logement gagne en confort thermique, moins il présentera des besoins en termes de chauffage et de climatisation. Isoler par l’intérieur favorise ainsi une amélioration incontestable de la performance énergétique de l’habitat. Ce gain de performance énergétique varie ensuite en fonction des travaux réalisés.

En principe, une isolation thermique par l’intérieur performante commence par l’isolation du toit. Isoler la toiture, le cas échéant les combles, permet de gagner jusqu’à 30 % d’économies d’énergie. Il s’agit en effet du plus important poste de déperdition de chaleur du logement.

Des mesures incitatives pour le financement des travaux

Opter pour une isolation par l’intérieur de l’habitation présente également l’avantage de bénéficier de différentes mesures incitatives en matière de financement. Les particuliers peuvent ainsi réaliser des travaux à moindre coût.

Ces dispositifs visent d’ailleurs à encourager les Français à rénover leur logement, notamment à renforcer l’isolation. Les travaux bénéficiant de ces mesures incitatives doivent porter sur un gain de confort thermique et d’économies énergétique.

Le crédit d’impôt, les certificats d’économies d’énergie (CEE) ou la TVA à 5,5 % favorisent une réduction incontestable du coût des travaux d’isolation. En fonction du projet, les foyers peuvent se renseigner au préalable sur les aides et/ou financement qui leur sont accessibles.

    Une isolation à moindre coût

D’une manière générale, le prix des travaux d’isolation demeure dissuasif pour les Français. Aussi, dans sa lutte contre la précarité énergétique, l’Etat prône pour une isolation à moindre coût via le dispositif des CEE.

Pour isoler les combles perdus du logement, les particuliers peuvent prétendre à l’isolation à 1 €. Accessible après un test gratuit d’éligibilité, le financement permet d’isoler entre autres les combles à 1 euro, sans limitation de surface.

Les différentes solutions applicables

En matière d’isolation par l’intérieur, différentes solutions sont applicables en fonction des besoins de rénovation. Dans tous les cas, le principe demeure le même : intégrer le matériau isolant sur la face intérieur des parois du logement.

Pour les combles, deux options sont envisageables, suivant qu’il s’agisse de combles inexploitables ou de combles aménageables. Dans le premier cas, l’isolant en flocon est projeté à même le sol des combles. Pour des combles aménageables, l’isolant en panneaux ou en rouleaux est posé sur le plancher, les parois du toit (entre les rampants).

L’isolation par l’intérieur des murs est quant à elle réalisable par doublages sur ossatures ou doublages collés.  La pose est rapide, suivant l’état des murs. L’épaisseur et la nature de l’isolant conditionnent ensuite le niveau de performance thermique et acoustique.

    Laine minérale : isolant leader incontesté

Dans la mesure où l’isolant est déterminant quant à l’efficacité de l’isolation, le choix se doit d’être judicieux. Parmi les matériaux de référence, la laine minérale occupe une place d’honneur dans la rénovation du logement. Il s’agit même du leader incontesté de l’isolation par l’intérieur en France.

La laine minérale se caractérise par des performances thermiques et acoustiques accrues. Sous forme de flocon, elle est adaptée pour l’isolation des combles. En rouleaux ou panneaux semi-rigides, la laine minérale permet d’isoler les murs comme le toit.

 

 

 

 

 

 

Back to Top