Isolation : une des principales plaies du logement

Le 11 octobre 2017

 

Une récente étude révèle que le confort thermique est la plaie n°1 du logement en France. Au même titre que la consommation énergétique, une mauvaise isolation thermique affecte particulièrement la qualité de vie des foyers français.

Une bonne isolation assure le confort du logement

© Crédit photo : Pxhere.com

Isolation : premier motif d’insatisfaction des Français

L’Association Qualitel a récemment mené une étude en vue d’améliorer la qualité du logement en France. L’enquête a permis de mesurer le niveau ainsi que les motifs d’insatisfaction et de satisfaction des Français envers leur logement.

Le confort thermique a ainsi été évoqué comme étant première « plaie » du logement en France. 32 % des personnes interrogées annoncent en effet qu’une mauvaise isolation thermique affecte grandement leur qualité de vie.

16 % d’entre elles déclarent même avoir trop froid en hiver. Par ailleurs, les foyers vivant en appartement représentent 41 % de cette insatisfaction, contre 26 % pour les Français vivant en maison.

Des logements encore trop énergivores

Après l’insatisfaction liée à une mauvaise isolation, un Français sur trois déclare déçu de la consommation énergétique de son logement. L’inconfort thermique implique en effet des besoins en chauffage plus importants. D’autant plus que 34 % de la population utilisent encore le chauffage individuel électrique.

Or, il s’agit du mode de chauffage le plus onéreux du moment, en prenant en compte le coût actuel de l’énergie. De plus, 25 % des logements mis en location sont chauffés à l’électricité, défavorisant ainsi principalement les locataires.

De 32 %, cette insatisfaction passe à 22 % pour les logements plus récents. Pour les logements construits avant 1975, seulement 15 % présentent un DPE correct, contre 57 % des constructions achevées après 2005.

L’urgence est à la rénovation thermique et énergétique

Dans le cadre de cette étude, l’Association Qualitel a pu répertorier cinq principales postes d’insatisfaction des Français envers leur logement à savoir :

  • Le confort thermique lié à une mauvaise isolation (32 %) ;
  • La consommation énergétique (32 %) ;
  • L’isolation acoustique (30 %) ;
  • La qualité des matériaux de construction (25 %)
  • L’aération et la ventilation (21 %).

Le constat est tel que l’urgence est à la rénovation en ce qui concerne le parc du logement en France. Les Français devraient donc sérieusement envisager des travaux de rénovation thermique et énergétique, pour améliorer leur qualité de vie.

    Une isolation performante et rentable

En principe, pour améliorer les performances énergétiques du logement, une bonne isolation est un passage obligé. Renforcer le confort thermique du logement demeure la solution de prédilection pour réduire les besoins en chauffage.

Or, la facture du chauffage demeure le poste le plus important du budget des ménages. Isoler correctement le logement permet ainsi de réduire la consommation énergétique, intégrant ainsi la rénovation énergétique.

Pour la population, ce type de travaux offre un gain de confort thermique incontestable. Par ailleurs, le confort thermique amélioré favorise d’importantes économies sur la facture d’énergie. L’isolation thermique représente ainsi un investissement rentable et efficace.

Des aides incitatives de l’Etat à l’appui

L’Etat de son côté encourage les ménages à réaliser des travaux de rénovation au sein de son logement. Améliorer les performances énergétiques du logement en France intègre en effet le programme de transition énergétique.

Par ailleurs, la rénovation constitue aujourd’hui un réel levier de l’économie d’énergie à l’échelle nationale. Aussi, de nombreuses aides étatiques incitatives ont été mis en place afin d’accompagner les Français dans la rénovation de leur logement.

Qu’il s’agisse de réduction fiscale, de prêt à zéro taux d’intérêt ou d’aide au financement directe, ces aides représentent un réel coup pouce pour les foyers. Il convient d’ailleurs de noter que la précarité énergétique touche encore plusieurs millions de foyers en France.

    Le dispositif des CEE prisé des Français

Parmi toutes ces aides et subventions proposées par l’Etat, le dispositif des CEE est particulièrement prisé des Français. A l’instar de l’isolation à 1 € octroyée sous vérification d’éligibilité des travaux, le programme permet aux Français de rénover à moindre coût.

Le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie est une forme de fiscalité verte. Les travaux de rénovation énergétique sont financés par les obligations des fournisseurs d’énergie. Les travaux sont alors facturés à 1 euro symbolique.

Alternativement, une prime énergie sous forme de chèque est versée aux ménages bénéficiaires. Dans ce cas, le montant de l’aide est défini en fonction des économies d’énergie réalisées grâce aux travaux de rénovation du logement.

 

 

 

 

 

 

Back to Top