Comment isoler ses combles efficacement ?

Le 30 octobre 2017

 

Isoler les combles n’a rien de simples travaux d’aménagement. Il s’agit de travaux visant une amélioration du confort thermique. Or, une isolation performante favorise aussi des performances énergétiques optimales de l’habitation. Aussi, comment isoler ses combles de manière à allier performances thermiques et énergétiques ?

Les règles d’or sur comment isoler ses combles

© Crédit photo : pixabay

La performance, premier critère d’efficacité

Les combles sont souvent négligés en matière d’isolation thermique. Il s’agit pourtant d’un poste stratégique du logement, notamment pour ce qui est de gagner en confort thermique. Alors si vous vous demandez comment isoler ses combles rentablement, misez sur la performance de l’isolation.

Qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles aménagés, seule une performance optimale du système d’isolation garantit l’atteinte des objectifs visés. Conformément à la réglementation thermique RT2012, une performance de R=7 m2.K/W est requise pour isoler le plancher des combles perdus.

Cette performance de l’isolant fait référence à sa résistance aux flux de chaleur. Autrement dit, plus la résistance thermique est grande, plus le matériau résistera aux variations de température.

La qualité, le fondement même des travaux

La deuxième règle sur comment isoler ses combles efficacement est d’assurer des travaux de qualité. Les propriétés du matériau isolant comme la mise en œuvre des travaux assurent une isolation pertinente.

D’une part, le choix de l’isolant conditionne la pérennité des travaux. Dans un tel contexte, se rapprocher d’un professionnel de l’isolation s’avère toujours judicieux. En France, la laine minérale occupe une place d’honneur en matière d’isolation des combles.

D’autre part, aussi performant soit l’isolant, maladroitement posé, il n’aura pas les effets escomptés. Il est ainsi préconisé de confier les travaux d’isolation à un professionnel expérimenté et qualifié. L’idéal serait de s’adresser à un expert certifié RGE. Le label Reconnu Garant de l’Environnement permet d’ailleurs de prétendre aux différentes aides et subventions octroyées pour l’isolation des combles.

Exiger une bonne ventilation

L’idée de renforcer l’isoler des combles vise avant tout à supprimer les ponts thermiques et éviter des déperditions de chaleur. Les combles représentent à eux-seuls jusqu’à 30 % de pertes calorifiques globales du logement.

Or, pour éviter l’effet « thermos », autrement dit la surchauffe en été lors des vagues de chaleur, une bonne ventilation est de rigueur.  Pour éviter l’inconfort thermique de la saison estivale, il est donc recommandé  d’installer un système de ventilation adapté dans les combles.

Aérer les combles permet ainsi de garder une sensation de fraîcheur au sein de l’habitation malgré la chaleur extérieure. Il s’agit d’ailleurs d’une solution supplémentaire en matière d’économie d’énergie. Une bonne ventilation permet de réaliser de potentielles économies de climatisation.

     Isoler les combles avant de changer de chauffage

Pour gagner en confort thermique, une grande majorité des ménages français optent pour le changement de système de chauffage. Cette alternative présente certes de multiples avantages. Cependant, l’investissement se verra plus rentable à la suite de travaux d’isolation performants.

Isoler les combles en priorité permet par exemple de réduire de l’ordre de 25 à 30 % des besoins en matière de chauffage. D’où l’intérêt de se demander au préalable comment isoler ses combles pour déterminer par la suite les réels besoins thermiques.

Une fois les travaux d’isolation de combles effectués, un bilan thermique orientera ensuite sur le système de chauffage le plus adapté. L’investissement est ainsi justifié, pour un chauffage ni trop puissant, ni trop faible.

Rentabiliser les travaux via un financement adapté

Bien que l’isolation thermique ait déjà fait ses preuves en termes de performances thermiques et énergétiques, le financement demeure un obstacle important. D’une part, investir dans un système isolant performant s’avère toujours rentable. L’investissement est rapidement amorti via les économies réalisées sur la facture énergétique.

D’autre part, les foyers en France peuvent profiter de travaux à moindre coût grâce à diverses subventions et aides au financement. Prétendre à l’une ou plusieurs de ces aides rend les travaux accessibles, même aux ménages les plus modestes.

Suivant la nature des travaux, les particuliers peuvent prétendre à :

  • Crédit d’impôt, couvrant jusqu’à 30 % les dépenses engagées pour les travaux ;
  • TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • Eco-prêt à taux zéro…

    L’isolation des combles à 1 €

Maintenant comment isoler ses combles gratuitement ? Parmi les aides incitatives proposées par l’Etat, l’isolation des combles à 1 € est une référence. Il s’agit d’un financement octroyé aux ménages modestes et précaires.

Reposant sur le programme de Certificats d’Economies d’Energie (CEE), le programme permet aux particuliers d’isoler les combles perdus à 1 € symbolique. Ce sont les fournisseurs d’énergie qui financent les travaux, sans limite de surface.

Comme toutes les aides et subventions à l’isolation connues, l’isolation des combles à 1 € est attribuée après vérification d’éligibilité des demandeurs. Il s’agit d’un test en ligne prenant en compte le type de logement, le système de chauffage utilisé, la zone climatique du lieu de résidence, etc.

 

 

 

 

 

 

Back to Top