Le label « RGE » pour la rénovation toiture

Le 29 juillet 2017

 

La rénovation de toiture compte parmi les travaux de performance énergétique prioritaire. Pour assurer la qualité des travaux, la mention RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement est requise. D’ailleurs, ce label est la clé pour accéder à différentes aides financières.

RGE : une rénovation toiture suivant les normes

© Crédit photo : Pixabay

Reconnu Garant de l’Environnement : quèsaco ?

Entrée en vigueur en juillet 2014, la mention RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement est un label incontournable dans le cadre de la rénovation énergétique. Le label conditionne la qualité des travaux et l’octroi de la plupart des aides de l’Etat. Concrètement, cette certification atteste les compétences des entreprises ou professionnels de la rénovation. Le savoir-faire et l’expertise sont donc mis en avant pour améliorer les performances énergétiques d’un logement.

La mention RGE atteste que les travaux de rénovation de toiture, des combles, de mur, etc. profitent d’une qualité axée sur le respect de l’environnement. Les professionnels disposant de cette certification répondent à des critères transparents et objectifs. Une démarche que l’Etat a jugé indispensable pour renforcer la qualité des prestations et des compétences dans le domaine de la rénovation énergétique. Cette mention concerne principalement les entreprises et/ou experts en travaux d’amélioration énergétique et d’installation d’équipements à énergie renouvelable.

    Le double enjeu du label RGE

D’un point de vue global, l’enjeu du label Reconnu Garant de l’Environnement est double. Pour l’Etat, instaurer ce label est une manière de tenir ses engagements dans le programme d’économie d’énergie. Ce même programme lutte également pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour les particuliers, le label RGE atteste la rentabilité de leurs investissements. En effet, les travaux réalisés par un professionnel certifié, reconnu garant de l’environnement, sont rapidement amortissables, notamment au niveau des énergies économisées. La rentabilité des travaux est évaluée suivant le gain de confort et les économies réalisées sur la facture d’électricité.

    Une certification spécifique pour la rénovation de toiture

Par ailleurs, il faut noter que pour chaque type d’éco-travaux, le label RGE envoie à des certifications spécifiques. Pour les travaux d’isolation thermique, c’est l’organisme Qualibat qui délivre les certifications aux artisans et entreprises. Concrètement, cette certification Qualibat est propre à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. Elle concerne entre autres les travaux d’isolation des combles, du sol, des fenêtres, etc. donnant accès à une réduction incontestable de la consommation d’énergie.

Eco-conditionnalité et aides financières

Alors que le label reconnu garant de l’environnement a déjà fait ses preuves, les particuliers semblent réticents pour faire intervenir un professionnel certifié. C’est souvent le coût des travaux qui rebute les consommateurs. Or, faire réaliser les travaux par un professionnel ou un artisan certifié RGE est une condition exigée pour l’accès aux différentes aides financières. C’est le principe de l’éco-conditionnalité.

Pour être éligibles aux subventions étatiques, les travaux doivent être effectués par un artisan RGE. C’est le cas pour prétendre à l’isolation à 1 €, après avoir vérifié son éligibilité en ligne au préalable. Il en est de même pour souscrire à l’éco-prêt à taux zéro, au crédit d’impôt transition énergétique ou encore à la prime énergie.

Les garanties de la mention RGE

En choisissant de faire appel à un professionnel détenant une certification RGE, le particulier accède à une panoplie de garanties. Faire intervenir un expert reconnu garant de l’environnement, c’est faire appel à un artisan disposant de :

  • Références dans le domaine de l’isolation ;
  • Au moins un référent technique ayant suivi les formations obligatoires dans le domaine des énergies renouvelables et/ou de l’efficacité énergétique ;
  • Au moins un chantier contrôlé dans les 24 mois suivant l’attribution du signe de qualité.

Les avantages du label RGE

Le dispositif d’éco-conditionnalité est une garantie pour les particuliers de bénéficier de travaux de qualité et techniquement adaptés. Pour l’Etat, cette éco-conditionnalité est utilisée pour encourager les ménages français à réaliser des éco-travaux respectant les normes. Il faut savoir que le label reconnu garant de l’environnement offre de multiples avantages.

  • Les éco-travaux labellisés RGE permettent de diviser par quatre les consommations d’énergie primaire ;
  • Les travaux de rénovation sont plus rentables ;
  • Les techniques de rénovation sont optimisées et ajustées à chaque projet ;
  • Les matériaux utilisés sont plus respectueux de l’environnement…

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top