L’évaporation naturelle, une nouvelle source d’énergie renouvelable en vue

Le 15 octobre 2017

 

Des chercheurs américains viennent de révéler au grand jour l’existence d’une nouvelle source d’énergie renouvelable. Cela semble peu croyable, mais l’évaporation naturelle de l’eau représenterait une source d’énergie renouvelable à fort potentiel.

L’évaporation : nouvelle source d’énergie renouvelable

© Crédit photo : pixabay

L’évaporation naturelle de l’eau en substitut des énergies fossiles

Une publication du 26 septembre 2017 dans la revue scientifique Nature révèle au grand jour la découverte d’une nouvelle source d’énergie renouvelable. L’évaporation naturelle de l’eau présenterait en effet un haut potentiel pour ce qui est de générer de l’énergie.

Selon l’équipe de chercheurs de l’université de New-York et de Columbia, l’eau en évaporation naturelle serait un parfait substitut aux énergies fossiles. En provenance des étangs, rivières, lacs, des mers comme des océans, l’évaporation naturelle peut être exploitée pour la production d’électricité.

Il s’agit d’ailleurs d’une source totalement naturelle, donc de qualité et quasi-illimité compte tenu le volume d’eau existant sur la planète. Il s’agirait d’ailleurs d’une source au potentiel comparable à celui de la source éolienne ou des rayonnements solaires.

Les lacs nord-américains rivalisent avec toutes les centrales de charbon

Pour ces scientifiques, la capacité de production de l’évaporation naturelle se veut même gigantesque. L’étude avance un chiffre indicatif de 325 gigawatts d’électricité de production d’électricité sur le seul continent nord-américain.

Ceci représenterait une capacité équivalente, voire supérieure à toutes les centrales à charbon répertoriées dans le monde. Pour arriver à ce constat, l’équipe a utilisé un système d’éponges pour observer le phénomène. L’éponge grossit en absorbant de l’eau en évaporation, jusqu’à ce qu’elle soit totalement mouillée, avant de se rétracter.

Il aura fallu utiliser un système de millions de micro-éponges au-dessus d’un lac, pour obtenir de l’électricité grâce aux mouvements de contraction et de rétraction. Toujours selon l’étude, le potentiel de production dépasserait même la demande dans 15 des 47 États aux États-Unis.

Alternative à l’économie d’énergie

Une telle révélation permet d’ouvrir de nouvelles perspectives en matière d’économie d’énergie à l’échelle planétaire. Recourir à l’évaporation naturelle de l’eau constituerait une nouvelle alternative à l’économie d’énergie.

Pour la France, il s’agit d’une nouvelle piste qui mériterait d’être explorée avec le plus grand intérêt. Pour la transition énergétique, l’Etat français prône en effet pour la promotion des énergies renouvelables, comme l’énergie solaire ou éolienne.

Le recours à une énergie verte est une étape indispensable pour réduire la consommation d’énergie fossile. Ceci rejoint les objectifs du gouvernement dans la lutte contre la précarité énergétique et les émissions de gaz à effet de serre.

    Energies renouvelables et isolation

Parallèlement au recours aux énergies renouvelables, la France sensibilise également autour de l’isolation thermique. Il s’agit ni plus ni moins d’une solution efficace et rentame en termes d’économie énergétique.

L’inconfort thermique dans le logement est en effet considéré comme étant la principale cause de la surconsommation d’énergie en France. Encourager les travaux de rénovation thermique à des fins d’économies d’énergie est ainsi devenu une priorité nationale.

Isoler efficacement le logement est une des clés pour atteindre des performances énergétiques. Pour les particuliers, il s’agit de travaux aux multiples avantages, aussi bien en termes de confort qu’en termes d’économie sur les factures d’énergie.

    La transition énergétique en France

La France se trouvant actuellement en bonne voie dans son programme de transition énergétique, le pays ne cesse de multiplier les efforts pour accélérer le processus. Face aux enjeux de réchauffement climatique, inciter les Français à rénover leur logement est un défi de taille.

Rendre les travaux de rénovation énergétique accessible au grand nombre est un projet ambitieux, mais réalisable parfaitement. C’est ainsi que différentes formes d’aides et de subventions ont été lancées, pour justement promouvoir ce type de travaux d’amélioration énergétique.

Crédit d’impôt, TVA à taux réduit, isolation à 1 € ou encore l’éco-prêt à taux zéro sont autant de dispositifs mis à disposition des foyers français. La plupart étant accessibles sous vérification d’éligibilité, ces aides sont ouvertes à tous et tiennent rôle de levier à la transition énergétique.

Vers une avancée pour préserver l’environnement

A ce jour, il n’existe pas encore de centrales d’évaporation connues. Cependant, cette énergie renouvelable est déjà exploitée à petite échelle dans quelques pays du globe.

En Inde par exemple, l’exploitation de l’évaporation se fait via des centrales solaires installées au-dessus de canaux d’irrigation. L’énergie provenant du phénomène d’évaporation est directement absorbée par des panneaux solaires. L’énergie ainsi récupérée est ensuite transformée en électricité.

En France comme dans le reste du monde, toutes les possibilités sont envisageables pour œuvrer pour le développement durable.

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top