Optimiser l’isolation dès la construction de maison

Le 7 novembre 2017

 

L’isolation, bien qu’elle représente une infime partie dans la construction de maison, est un élément à prendre en compte avec minutie. Autant le confort de vie des occupants que la consommation d’énergie dépendent de l’isolation. Pour atteindre un niveau de performance énergétique important, différents points sont à retenir.

Comment mieux isoler dès la construction de maison ?

© Crédit photo : Wikipedia

Isolation, pour le confort de la maison

Pour une maison neuve ou la construction de maison, l’isolation est un point important influant à la fois sur le confort de vie et la consommation énergétique.

Aujourd’hui, les nouvelles constructions doivent toujours répondre aux normes environnementales en ce qui concerne l’isolation. Il faut tenir compte de la réglementation thermique 2012  et la future Réglementation Bâtiment Responsable ou RBR.

Autrement dit, l’isolation thermique à mettre en place doit favoriser une importante économie d’énergie. Par ailleurs, une isolation respectueuse de l’environnement est également de rigueur. C’est dans ce contexte que les entreprises du secteur de la construction ont développé des matériaux isolants hautement performants et écologiques.

Construction de maison et isolation performante

Dans l’ancien comme dans le neuf, la toiture représente l’espace qui occasionne le plus de pertes thermiques. Il s’agit donc du poste à isoler en priorité dans le cadre de la construction de maison. L’opération permet de gagner jusqu’à 30 % de confort thermique, représentant autant d’économie sur la consommation d’énergie.

Les techniques pour isoler la toiture dépendront principalement de la configuration de cet espace : combles perdus ou combles aménagés. Pour les combles aménagés, l’isolant est posé entre l’écran de sous toiture et le faux plafond. Les rouleaux de laine minérale sont les plus usités, mais d’autres isolants comme les ouates de cellulose s’avèrent aussi adaptés.

Pour les maisons à combles perdus accessibles, on utilise souvent les rouleaux de laine minérale, à dérouler sur le plancher. Pour les combles inexploitables et difficiles d’accès, l’utilisation d’isolant en flocon est recommandée.

Isoler à moindre coût, c’est possible

Dans la construction de maison, le budget pour l’isolation est souvent celui qui gonfle les factures. C’est d’autant plus normal si l’objectif est de profiter d’un confort thermique et acoustique optimal.

Il demeure toutefois possible de ne pas exploser son budget construction en prétendant à une ou plusieurs aides au financement à l’isolation. Ces aides et subventions portent notamment sur les travaux à des fins d’économie d’énergie.

Aussi, il est judicieux de choisir minutieusement les travaux d’isolation à mettre. L’idéal serait de privilégier une isolation rentable, comme celle du toit. Plus l’économie d’énergie réalisée via les travaux sera importante, plus l’isolation sera rentable.

    Quelles aides pour une construction de maison ?

Le crédit d’impôt est le dispositif qui est largement utilisé par les ménages à la recherche de subvention pour rénover leur isolation. Dans le cas d’une construction de maison, ce dispositif est aussi accessible. Il peut être combiné avec des prêts immobiliers classiques pour financer entièrement les travaux de.

D’autres types d’aides, comme ceux octroyés par l’Anah ou Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat permettent aussi de réduire le coût de l’isolation. Ces aides visent principalement à financer les ménages modestes, disposant souvent d’un budget très restreint pour la construction de leur habitation.

    Les CEE pour subventionner l’isolation

Il existe aussi les dispositifs d’aides basés sur les Certificats d’Economie d’Energie, ou CEE. Parmi les programmes basés sur les CEE on peut citer entre autres les Primes Energies ou le programme d’isolation à 1 euros.

Pour chaque dispositif, il est important de procéder à l’avance un test d’éligibilité. Ce test permettra de définir l’accessibilité au programme présentant de multiples avantages. On peut citer par exemple la réalisation des travaux par un artisan RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

Les réglementations sur l’isolation

Avant de lancer des travaux d’isolation, connaître les réglementations en vigueur est de rigueur. Dans le secteur du bâtiment, une première réglementation thermique voit le jour après 1974, mais l’isolation restera symbolique.

C’est dans les années 80 qu’un premier label, le label HI (haute isolation) voit le jour. Ce label devient obligatoire en 1982, pour ensuite être renforcé par le HPE (haute performance énergétique) en 1983.

La RT 2012 a marqué une avancée technique dans la construction, en augmentant les performances thermiques des foyers. Par rapport à la RT 2012, les exigences de la RT 2005 sont largement dépassées.

Pour chaque RT, l’objectif est de diviser la consommation énergétique au mètre carré par deux, voire par cinq.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. mai 2018
  2. avril 2018
  3. mars 2018
  4. février 2018
  5. janvier 2018
  6. décembre 2017
  7. novembre 2017
  8. octobre 2017
  9. septembre 2017
  10. août 2017
  11. juillet 2017

 

 

Back to Top