Comment optimiser la rénovation d’une habitation ?

Le 8 novembre 2017

 

Il existe plusieurs types de rénovation dans le secteur du bâtiment, qui répondent à des besoins et attentes spécifiques. Pour l’habitation, la rénovation de l’isolation thermique s’avère incontournable. Toutefois, avant d’entamer les travaux, il est préconisé de bien planifier la rénovation, en commençant par un bilan thermique.

La rénovation de maison commence par l’isolation

© Crédit photo : Pixabay

Une rénovation rentable commence par l’isolation

En matière de rénovation immobilière, le point de l’isolation est parfois négligé. Or, la réhabilitation de l’habitation est l’occasion propice pour procéder à une optimisation de l’isolation thermique.

Il faut noter qu’une habitation correctement isolée est la garantie d’un confort de vie au sein de l’habitation, autant en hiver qu’en été. C’est aussi un des meilleurs moyens pour gagner jusqu’à 80% d’économie d’énergie, d’autant sur la facture énergétique.

En d’autres termes, l’isolation thermique favorise une amélioration des performances énergétiques du logement. Elle contribue ainsi à la valorisation du patrimoine, notamment avec la généralisation du DPE.

Diagnostic thermique et d’humidité

Il existe plusieurs méthodes et moyens pour réaliser le bilan et le diagnostic de votre isolation avant la rénovation de la maison. Le DPE ou Diagnostic de performance énergétique est la plus connue, étant obligatoire depuis juillet 2007.

Le DPE informe sur la performance énergétique d’un bâtiment ou d’une habitation. Il permet entre autres d’évaluer la consommation énergétique pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou la climatisation. Il permet aussi de mettre en évidence la quantité de gaz à effet de serre émis.

Un diagnostic énergétique renvoie également à des recommandations pour une réduction de la consommation énergétique du logement. Toutes ces données sont ensuite exploitées pour définir les solutions les plus adaptées pour augmenter la performante énergétique de l’habitat.

Les grandes étapes clé pour rénover

Pour réussir l’isolation thermique dans le cadre d’une réhabilitation, il convient de procéder suivant les règles de l’art. Procéder par étape est de rigueur pour obtenir les résultats escomptés.

Avant de lancer le chanter, il est recommandé de suite les étapes clé suivantes :

  • Identifier les objectifs prioritaires,
  • Etablir une stratégie d’isolation,
  • Définir les niveaux de performance souhaités,
  • Maitriser la ventilation et l’étanchéité à l’air,
  • Budgétiser les travaux,
  • Choisir un professionnel,

    Identifier les cibles prioritaires pour établir une stratégie

La première chose à faire avant de commencer l’isolation de la maison est d’identifier les principaux points de déperdition de chaleur. Parmi les cibles prioritaires, on peut citer entre autres la toiture ou les murs qui occasionnent entre 20 à 30 % de perte de chaleur.

En identifiant les postes à isoler en priorité, il vous sera facile d’établir la meilleure stratégie d’isolation. La solution d’isolation à mettre en place repose également sur la configuration du poste concerné, notamment pour isoler la toiture.

La méthode pour isoler une maison avec des combles non aménageables différera de cette d’une maison avec des combles aménageables. Il en est de même pour les murs. Selon l’ampleur des travaux de rénovation, il vous sera possible de choisir une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur.

    Définir les niveaux de performance souhaités

Suivant les besoins et les contraintes, il s’avère plus facile de choisir la stratégie d’isolation après un bilan thermique de la maison. Pour parfaire sa stratégie, les systèmes d’isolation doivent être choisis avec attention. Autant la qualité, la performance que la durabilité des matériaux doit être prise en compte.

Certes, il est souvent difficile de traiter les ponts thermiques des bâtiments existants, même pendant la rénovation. Mais grâce aux résultats du bilan thermique, il est désormais possible de traiter les déperditions et variations de température à la source.

Les performances recherchées conditionnent ainsi le choix de l’isolant, son conditionnement, sa résistance thermique, son épaisseur…

Rénovation et financement des travaux d’isolation

Il faut aussi savoir que les travaux de rénovation à des fins d’économies énergétiques peuvent être financés par des subventions de l’Etat. Ces différents dispositifs d’aides encouragent la rénovation énergétique.

Il s’agit notamment de soutiens financiers attribués aux ménages modestes. Plusieurs solutions de financement s’offrent alors aux particuliers ambitionnant réaliser une rénovation thermique et énergétique.

L’isolation à 1 euro accessible via un test d’éligibilité, le crédit d’impôt, la TVA à 5,5 %, le prêt à taux zéro… le choix est très vaste.

 

 

 

 

 

 

Back to Top