Votre prime énergie grâce à la pompe à chaleur

Le 10 septembre 2017

 

Pour bien préparer le prochain hiver, il convient de porter une attention particulière à votre système de chauffage. Avec une installation vétuste ou énergivore, une rénovation s’impose. Découvrez la pompe à chaleur, une excellente solution de chauffage et la prime énergie, en guise d’aide au financement.

Prime énergie et pompe à chaleur

© Crédit photo : Pixabay.com

Fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une installation assurant le chauffage du logement, tout en économisant de l’énergie. Grâce à ce générateur, le foyer peut économiser jusqu’à 75 % de la facture du chauffage. D’ailleurs, ce type d’installation répond aux exigences de la croissance verte, en convertissant les ressources naturelles en énergie.

L’équipement fonctionne grâce aux énergies renouvelables, avec comme avantage de réduire la production de gaz à effet de serre. Plus communément appelé PAC, la pompe à chaleur collecte et transforme l’énergie externe pour ensuite chauffer l’habitation. Elle se compose notamment d’un condenseur, d’un générateur à compresseur, ainsi que d’un évaporateur.

    Système de chauffage et isolation

Il est important de noter que la PAC se décline en trois types bien distincts :

  • La PAC air air offrant en hiver une agréable chaleur, contre une bienfaisante fraîcheur durant la saison chaude ;
  • La PAC air eau, qui en plus d’optimiser le confort intérieur du logement permet de disposer de l’eau chaude à volonté ;
  • La PAC eau eau ou géothermique, puisant l’énergie du sol pour chauffer aussi bien l’habitation que l’eau sanitaire.

Toutefois, les performances d’une pompe à chaleur ne pourront être réellement appréciables que dans une habitation bien isolée. Autrement dit, il convient de procéder au préalable à une rénovation thermique, pour optimiser le rendement de la PAC. Les postes prioritaires à vérifier seront les combles et la toiture, les murs, ainsi que les fenêtres. D’ailleurs, ce type de travaux profite de différentes aides au financement, comme le programme isolation à 1 €, le crédit d’impôt, la TVA à 5,5 %…

4 avantages clé du système de chauffage

L’acquisition d’une pompe à chaleur constitue un investissement de taille pour une grande majorité des ménages français. Aussi, pour inciter les nombreux ménages à investir dans ce type d’équipement, voici les quatre grands avantages à en tirer.

  • La pompe à chaleur consomme jusqu’à quatre fois moins d’énergie qu’un chauffage traditionnel ;
  • La PAC offre un excellent confort de chauffage, tout en permettant d’économiser jusqu’à 75 % sur la facture de chauffage ;
  • C’est une solution de chauffage écologique, émettant moins de gaz carbonique ;
  • L’installation d’une PAC donne droit à une prime énergie, remboursant une partie des travaux.

Prime énergie pour financer l’installation

Pour l’installation d’une pompe à chaleur, les particuliers peuvent en effet bénéficier d’une Prime énergie. Il s’agit d’une aide au financement offerte par les fournisseurs et distributeurs d’énergie, en contre partie des travaux de rénovation énergétique. Concrètement, il s’agit d’une aide incitative encourageant les foyers français à adopter une solution de chauffage économique et écologique.

Cette solution de financement aux travaux d’économies d’énergie est accessible sur demande. L’avantage de la prime énergie, c’est qu’elle est cumulable avec d’autres aides au financement, crédit d’impôt 30 %, éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA réduire à 5,5 %.

    Pour quel montant ?

La prime énergie est une aide se présentant sous forme d’un chèque. Son montant correspond généralement à la valeur en argent des économies d’énergie réalisées à la suite de l’installation d’une pompe à chaleur. En d’autres termes, plus l’énergie économisée est importante, plus la prime sera élevée. Elle peut parfois même atteindre plusieurs centaines d’euros.

Pour calculer le montant de la prime, plusieurs critères sont pris en compte à savoir :

  • La nature de l’habitation : qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement ;
  • La zone climatique dans laquelle se trouve le logement concerné ;
  • La surface chauffée en mètres carrés.

Les conditions d’octroi de la prime

Contrairement à de nombreuses aides au financement connues en France, la Prime énergie n’est pas soumise à une condition de ressources. Elle est donc accessible à tous, mais les démarches pour l’obtention de la prime sont conditionnées. Pour prétendre à la prime :

  • Le demandeur doit être propriétaire ou locataire de résidence principale ou secondaire ;
  • Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans ;
  • La demande de Prime énergie doit être faite avant toute signature de devis avec un installateur ;
  • La PAC doit être fournie et installée par une entreprise qualifiée RGE ou reconnue garant de l’environnement.

 

 

 

 

 

 

Back to Top