Profiter de l’isolation à 1 euro pour réduire sa consommation d’énergie

Le 12 juillet 2017

 

Le « Pacte d’Etat pour une isolation à 1€ » permet d’isoler son foyer pour 1 euro symbolique et de réaliser 25 % d’économies sur sa facture de chauffage. L’isolation à 1 euro est toutefois soumise à des conditions d’éligibilité. Voici ce que vous devez savoir sur ce programme social de l’Etat.

L’isolation à 1 euro, un programme qui s’adressent aux foyers modestes.

© Crédit photo : Pixabay

Isolation à 1 euro, un volet important du programme social de l’Etat

L’isolation à 1 euro est un volet important du « Pacte d’Etat pour une isolation à 1€ » luttant contre la précarité énergétique. Ce programme entre dans le cadre des mesures phares de la loi POPE de 2005, qui définit la politique énergétique de la France.

Le programme d’isolation à 1 euro permet de pousser les foyers modestes à réaliser des travaux d’économie d’énergie. C’est le Ministère de l’environnement qui a créé ce programme d’accompagnement Certificats d’Économies d’Énergie pour contraindre les entreprises fournisseurs d’énergie et de carburant à financer les travaux d’isolation de leurs clients. En échange, ces entreprises bénéficient d’une exonération de la taxe carbone.

25 % d’économies de chauffage à la clé

Si vous êtes éligible au programme et que vous avez effectué les formalités nécessaires, une entreprise agréée se déplacera chez vous pour réaliser les travaux. Une demi-journée suffit aux artisans RGE pour améliorer l’isolation de votre foyer. Le programme d’isolation à 1 euro vous permettra alors de réaliser jusqu’à 25 % d’économies d’énergie sur le chauffage.

Différents travaux sont concernés par ce programme : rampants, combles perdus, pignons, garage et cave. En ce qui concerne le Pacte d’Etat, il vise surtout les travaux d’isolation prioritaires : l’isolation des combles perdus. L’objectif est d’optimiser la performance énergétique du bâti, en sachant que plus de 1/3 des pertes de chaleur s’effectuent par le toit.

Qui finance le programme d’isolation à 1 euro ?

La question du financement survient automatiquement lorsqu’il s’agit d’évoquer le programme d’isolation à 1 euro. En effet, ce prix est si peu cher que certains peuvent suspecter une arnaque. Et pourtant, des milliers de logements ont déjà bénéficié de ce programme sur tout le territoire national.

Pour une meilleure appréhension, il faut s’intéresser au contexte à l’origine de son élaboration. L’État a en effet opté pour une politique énergétique centrée sur les économies d’énergie. A l’horizon 2020, le pouvoir public vise des économies d’énergie de l’ordre de 1,5 % des volumes d’énergie vendus de 2010 à 2012. L’isolation à 1 euro est un prolongement du dispositif des Certificats d’économies d’énergie contraignant les entreprises spécialistes de la distribution énergétique (« les obligés ») à économiser de l’énergie. L’unité de mesure utilisée est le CEE, l’équivalent de 1 kWh cumac d’énergie finale.

Concrètement, le gouvernement a consacré un fonds de 2 milliards d’euros pour la mise en œuvre de ce programme de réduction des dépenses énergétiques.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au programme ?

L’accès au programme d’isolation à 1 euro est soumis à des conditions d’éligibilité assez rigoureuses. Afin de promouvoir l’accès des foyers modestes aux économies d’énergie, des critères d’éligibilité précis ont été mis en place :

  • Le ménage doit notamment être locataire ou propriétaire d’une maison individuelle de plus de 2 ans ;
  • Il doit justifier l’utilisation d’un chauffage reconnu comme étant polluant (bois, gaz, fioul, GPL ou autres combustibles) ;
  • Les revenus du foyer doivent aussi être inférieurs aux plafonds de ressources fixés par l’ANAH…

Pour illustrer ce dernier point, une famille de 4 personnes habitant en Ile-de-France peut bénéficier du programme si son revenu fiscal de référence ne dépasse pas 40 750 euros.

Faire un test d’éligibilité à l’isolation à 1 euro

En principe, l’Anah procède à une actualisation périodique (annuelle) des plafonds des revenus des ménages éligibles au programme. L’évaluation se base sur la totalité des revenus des personnes résidant dans l’habitation objet des travaux. Vous trouverez le revenu fiscal de référence sur votre dernier avis d’imposition.

Toutefois, avant d’entamer une quelconque démarche auprès des entités partenaires, pensez à vérifier votre éligibilité au programme. Vous pouvez facilement effectuer le test d’éligibilité en ligne.

S’il vous faut davantage d’informations, vous pouvez contacter un spécialiste de l’isolation à 1 euro pour obtenir des réponses à toutes vos questions. Notez que si vous dépassez les plafonds de ressources établis par l’Anah, vous pouvez toujours confier les travaux d’isolation à ce même spécialiste, les prix seront ainsi moins élevés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top