Réduire la facture de chauffage avec le bon type d’isolation de maison

Le 25 septembre 2017

 

Avec le coût de l’énergie qui ne cesse de grimper, la facture de chauffage risque d’être salée cet hiver. Réaliser des travaux d’économie d’énergie semble alors être un investissement nécessaire, mais gagnant pour un grand nombre de foyers. Le type d’isolation de maison conditionne ainsi les performances énergétiques recherchées.

Quelle économie d’énergie sur votre type d’isolation de maison ?

©Crédit photo : Pixabay.com

Les combles : le type d’isolation de maison n°1

A ce jour, les travaux d’isolation sont considérés comme LA solution ultime pour moins gaspiller de chauffage. Payer uniquement l’énergie réellement consommée, tel est l’objectif principal de l’isolation. Dans cette démarche, l’isolation des combles demeure la priorité numéro un. Isoler correctement cette partie de l’habitation est la meilleure façon d’éviter les déperditions de chaleur en hiver.

Isoler les combles se situant juste en-dessous de la toiture permet en effet de créer une véritable barrière contre les variations de température. Dans la mesure où l’air chaud plus léger monte en hauteur, l’isolation ne le permet pas de s’échapper. Autrement dit, isoler les combles est une solution efficace et rentable sur le long terme.

    Economiser jusqu’à 30 % sur le chauffage

Les combles représentent la zone de pertes calorifiques la plus importante du logement. En isolant les combles, un foyer peut réduire jusqu’à hauteur de 30 % ses besoins en chauffage. En d’autres termes, ce type d’isolation de maison permet d’économiser jusqu’à 30 % sur la facture du chauffage.

Isoler les combles constitue ainsi une solution stratégique pour économiser de l’énergie. Par ailleurs, ces travaux d’amélioration énergétique favorisent par la même occasion un gain de confort au sein de l’habitation. Investir dans l’isolation des combles se révèle ainsi être une solution à doubles avantages, une option à ne surtout pas négliger.

    Subvention : l’isolation à 1€ à l’honneur

En raison des performances de l’isolation des combles en matière d’économie d’énergie, l’Etat encourage leur réalisation via diverses subventions. Le programme isolation à 1€ compte parmi ces aides incitatives, visant à promouvoir les travaux de rénovation des combles. Intégrant le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie,  cette subvention étatique permet aux foyers français d’isoler leurs combles perdus au coût symbolique de 1 euro.

Concrètement, le coût réel des travaux d’isolation sont à la charge des fournisseurs et distributeurs d’énergie. Grâce à ce programme, les ménages modestes et/ou en situation de précarité énergétique accèdent facilement aux travaux de rénovation énergétique. Promouvoir les économies d’énergie, tout en veillant au confort des logements français est l’objet même du programme isolation à 1€.

Isoler le toit, le cas échéant

Dans le cas échéant, l’isolation du toit constitue une bonne alternative pour économiser sur la facture de chauffage. La toiture est l’un des éléments de l’habitation, directement en contact avec l’extérieur. Mal ou pas isolé, le toit représente une zone de perte de chaleur importante. Il représente en effet un peu plus d’un quart des déperditions calorifiques globales du logement.

Ce type d’isolation de maison se révèle toutefois plus complexe. Les travaux sont souvent de grande envergure, en fonction de la technique d’isolation recherchée. Isoler le toit demeure la solution la plus efficace. Toutefois, les contraintes techniques liées à cette méthode d’isolation sont multiples, notamment celles liées au plan d’urbanisme. Aussi, bien se renseigner au préalable quant à la faisabilité du projet s’avère toujours judicieux.

Les murs, une solution à ne pas négliger

Autre solution performante pour économiser sur sa facture d’énergie, l’isolation des murs est une piste à explorer. Les murs représentent en effet un peu plus de 15 % des déperditions thermiques globales du logement. Isoler les murs de l’habitat permet ainsi de créer une enveloppe protectrice contre les variations de température. Pour cela, deux solutions sont accessibles :

  • L’isolation par l’extérieur est la solution optimale pour augmenter la performance thermique globale de l’habitation. Cette technique présente aussi l’avantage de ne pas réduire la surface habitable.
  • L’isolation par l’intérieur renforce les performances thermiques du logis, en plus de supprimer les condensations sur les parois froides. Elle entraîne toutefois une réduction de la surface habitable et nécessite le plus souvent une révision du plan électrique.

Isoler le sol pour réduire les besoins énergétiques

Souvent oublié, le sol constitue pourtant une zone de pertes de chaleur du logement. Il représente environ 10 % des déperditions calorifiques, d’autant en énergie gaspillée.

Aussi, une isolation correcte du sol constitue une solution adaptée pour la rénovation énergétique du logement. Il s’agit d’une solution durable et esthétique, renforçant également le confort globale de l’habitation. Suivant le cas, il est possible de réaliser les travaux soi-même, ou plutôt privilégier l’intervention d’un professionnel.

 

 

 

 

 

 

Back to Top