Rénovation Info Service : le point sur le dispositif

Le 4 septembre 2017

 

Le dispositif Rénovation Info Service adhère le plan de rénovation énergétique mis en place par l’Etat. Cette disposition a pour but d’encourager et d’épauler les ménages français dans la réalisation et les démarches relatives aux travaux de rénovation énergétique.

Rénovation Info Service pour particuliers

© Crédit photo : Pxhere.com

Le dispositif Rénovation Info Service

Economiser de l’énergie est aujourd’hui une priorité nationale. Pour inciter les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, l’Etat a mis en place le dispositif Rénovation Info Service. Le PRIS ou Point Rénovation Info Service renseigne les particuliers sur les travaux à réaliser et les aides financières auxquelles ils peuvent prétendre.

Il ne s’agit pas pour autant d’un simple dispositif d’information. Le plan Rénovation Info Service vise surtout trois objectifs répondant aux enjeux de la rénovation :

  • Economique, en vue de promouvoir la rénovation énergétique, notamment le développement de la filière dans le bâtiment ;
  • Social, dans la lutte contre la précarité énergétique et ainsi réduire les charges pesant sur les ménages français ;
  • Et écologique, dans le cadre de la réduction de la consommation énergétique pour la lutte contre le dérèglement climatique.

Identification des travaux prioritaires

Dans le cadre de cet objectif économique, le plan Rénovation Info Service aide les particuliers à identifier les travaux prioritaires à réaliser. Un projet de rénovation énergétique doit en effet permettre aux foyers français de réduire efficacement leurs factures d’énergie. D’où l’intérêt de cibler les travaux à mettre en place en priorité.

En premier lieu, il s’avère toujours intéressant de procéder à un bilan énergétique au préalable. Cette étape facilite l’identification des travaux de rénovation. Par ailleurs, il est important de connaître les trois postes clé de l’habitation à rénover, à savoir :

  • Les combles perdus souvent mal ou pas isolés ;
  • Le système de chauffage, un poste particulièrement énergivore ;
  • Les fenêtres représentant un des principaux points de déperdition thermique.

Les aides 2017 pour la rénovation

Pour chaque projet de rénovation, les particuliers peuvent bénéficier de différentes aides au financement. Pour optimiser les performances énergétiques du logement, il est parfois nécessaire de réaliser un bouquet de travaux. Autrement dit, le budget nécessaire à la rénovation n’est pas à négliger. Ces différentes aides mises à la disposition des ménages français facilitent alors l’accès aux travaux.

Qu’il s’agisse d’une aide incitative mise en place par l’Etat ou d’une subvention de l’Anah, les Français peuvent considérablement réduire leur investissement de départ. Ces aides font office de leviers à la rénovation énergétique, comme elles assurent une rentabilité rapide aux particuliers.

    L’isolation à 1 euro

L’aide la plus connue à ce jour est l’isolation à 1 euro. Elle répond aux trois objectifs du dispositif Rénovation Info Service. En effet, le programme isolation à 1€ encourage les ménages à isoler les combles perdus de leur habitat. S’agissant de travaux de rénovation prioritaires, l’isolation des combles améliore considérablement les performances énergétiques du logement.

Par ailleurs, l’aide au financement répond à l’objectif social. L’aide a été mise en place suivant le principe du pollueur-payeur, permettant aux particuliers d’isoler 50 m² de combles au coût symbolique de 1 €. Si le projet de rénovation répond aux conditions d’éligibilité, les travaux sont alors pris en charge par les fournisseurs d’énergie en France.

    Le crédit d’impôt transition énergétique

Le crédit d’impôt transition énergétique est aussi une référence pour réduire le coût des travaux de rénovation en 2017. Cette aide s’adresse aux particuliers désireux d’effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Le CITE de 30 % permet de couvrir jusqu’à 30 % le coût des travaux réalisés.

Disponible sans aucune condition de ressources, le crédit d’impôt est soumis à des conditions précises. La somme octroyée dépend du prix de la solution d’économie énergétique, des caractéristiques des appareils ainsi que de la manière dont ils sont installés, et de l’état civil du demandeur.

La certification RGE

Enfin, pour répondre à l’objectif écologique du dispositif Rénovation Info Service, la certification RGE ne doit en aucun cas être lésée. Faire appel à une entreprise ou des professionnels RGE ou Reconnus Garants de l’Environnement est désormais un passage obligé pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Il s’agit notamment d’une garantie quant à l’efficacité de la rénovation. D’ailleurs, le label RGE répond à l’éco-conditionnalité, permettant aux particuliers d’accéder à la majorité des aides au financement disponibles.

 

 

 

 

 

 

Back to Top