Tout savoir sur la technique d’isolation des murs par l’intérieur

Le 7 décembre 2018

 

L’isolation des murs est la deuxième étape dans l’isolation d’une maison. En effet, les murs représentent jusqu’à 25% des pertes de chaleur dans une habitation peu ou mal isolée. Donc, leur isolation est  un moyen très efficace. Elle vous permet de faire des économies d’énergie, ainsi que le confort thermique de l’habitat tout en éliminant les variations de températures. L’isolation des murs par l’intérieur est une étape indispensable de tout projet de rénovation pour rendre son intérieur plus confortable à long terme. Elle peut également être l’occasion de réaménager ou simplement d’embellir son cadre de vie.

Résultat de recherche d'images pour "isolation de mur par l'intérieur"

Les avantages de l’isolation des murs par l’intérieur

Les murs représentent la 2ème source de pertes de chaleur après la toiture. Pour un confort thermique optimal et pour l’isolation de votre maison, il est bien recommandé d’isoler les murs, les façades et les cloisons. Ce qui se réaliser facilement par l’intérieur. Il faut également savoir qu’un mur non isolé est froid et humide. Il favorisera le changement de température et l’humidité au sein de la maison.

L’isolation des murs par l’intérieur permet d’améliorer les performances thermiques et acoustiques sans modifier la façade de l’habitation. De plus, cette méthode d’isolation est relativement peu chère et beaucoup plus simple que l’isolation des murs extérieurs.

Isoler les murs vous permettra de réaliser des économies d’énergie. Votre facture de chauffage va vite être réduite. Mais cela vous fera gagner également plus de confort à l’intérieur de votre maison. C’est ce qu’on appelle le confort thermique : pas de sensation de parois froides rayonnant à l’intérieur, une température stable et régulière toute l’année, réduction drastique des courants et mouvements d’air.  En somme, un confort régulier pour toute la famille. Pour finir, même si la motivation de beaucoup de propriétaires est de réaliser des économies d’énergie, isoler un mur permet de faire un geste citoyen pour l’environnement : réduire sa consommation d’énergie permet de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Bon à savoir: Le mur doit être en bon état. Lorsqu’on isole un mur plein par l’intérieur, les variations de température hiver-été et au cours d’une même journée, deviennent plus importantes. Ce qui augmente les contraintes dans la maçonnerie et peut mener à des fissurations. Si le mur est déjà fissuré, on peut s’attendre à des dégradations suite à l’apport d’une isolation par l’intérieur. Aussi, le mur doit être sec et protégé de toute pénétration d’eau de pluie, protégé contre les remontées capillaires et ne plus contenir d’humidité de construction.

Quelles sont les techniques d’isolation des murs

Pour isoler vos murs par l’intérieur, il existe deux méthodes. L’isolation sous ossatures métalliques qui consiste à dissimuler l’isolant derrière une contre cloison. Et l’isolation par doublage collé isolant utilisant des panneaux composites composés d’un panneau isolant couvert de plâtre.

L’isolation sous ossatures métalliques : 

Cette technique est la plus utilisée. L’isolant est collé au support ou fixé mécaniquement. On le couvre ensuite d’une cloison de plaques de plâtre vissé sur des ossatures. Le point fort de cette technique, c’est qu’elle permet de rattraper les murs irréguliers. Elle a également l’avantage de permettre le passage des câbles électriques.
Plusieurs isolants sont compatibles avec cette technique. Il est possible d’utiliser de la laine minérale, de la laine de verre, du polystyrène ou du polyuréthane. Mais elle est également compatible avec des isolants plus écologiques comme la laine et le chanvre.

L’isolation par doublage collé :

Il s’agit d’un panneau isolant, comme le polystyrène, le polyuréthane ou la laine minérale, recouvert de plâtre. Avec cette méthode il existe deux possibilités de fixation, soit les coller directement aux murs soit, les visser sur des tasseaux préalablement fixés. Contrairement à l’isolation sous ossature métallique, cela permet un gain de volume de l’habitation cependant, cette méthode requiert des murs parfaitement réguliers, étant donné qu’aucun rattrapage ne sera possible. Enfin, en optant pour cette solution, des découpes seront nécessaires pour assurer le passage des gaines électriques.

Les inconvénients de l’isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur est une solution performante avec quelques inconvénients. D’abord, pour être efficace, l’isolation des murs par l’intérieur doit être effectuée par un professionnel compétent. Ce professionnel doit surtout être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir bénéficier de subventions. Le principal ennemi de l’isolation, c’est la formation des ponts thermiques. Ensuite, l’application de l’isolant contre le mur va réduire légèrement la surface habitable de la pièce. Il existe bien sûr des isolants minces (PMR : produits minces réfléchissants) mais ils ne sont pas suffisants et ne correspondent pas aux exigences de la Réglementation Thermique (RT 2012). Aussi, les prises électriques et les interrupteurs devront être refaits ou déplacés. Les pièces ne seront pas habitables durant les travaux et la décoration intérieure sera bien sûr à refaire.

 

 

 

 

 

A Propos

Blog d'H2O Isolation, le spécialiste de l'isolation à 1€.

Archives

  1. février 2019
  2. janvier 2019
  3. décembre 2018

 

 

Back to Top