Les travaux à réaliser pour bénéficier d’une isolation pas chère

Le 26 juillet 2017

 

Le coût des travaux d’isolation thermique représente un obstacle majeur pour les propriétaires. Alors que ces éco-travaux sont rendus obligatoires, différentes aides financières permettent d’accéder à des travaux d’isolation pas chère.

Bénéficiez de travaux d’isolation pas chère grâce aux aides et subventions.

© Crédit photo : Pixabay

L’isolation des combles en tête de liste

A la tête des travaux pour une isolation par chère, l’isolation des combles offre de multiples avantages. Les travaux apportent une isolation thermique homogène au logement. C’est aussi une solution incontournable pour économiser considérablement sur sa consommation d’énergie.

Concrètement, l’isolation des combles permet de lutter efficacement contre les ponts thermiques. Ce poste de l’habitation représente près de 30 % des pertes de chaleur. Isoler les combles est ainsi une étape incontournable pour améliorer les performances énergétiques de son foyer.

Par ailleurs, ces travaux permettent d’accéder à un large panel d’aides. Parmi ces aides, on peut citer l’isolation à 1 euro, le crédit d’impôt, le programme « Habiter Mieux » de l’Anah, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la TVA à taux réduit.

    Deux solutions efficaces pour isoler ses combles

Pour isoler efficacement et à moindre coût les combles, deux solutions s’offrent aux particuliers. La première repose sur l’isolation des combles aménageables. Ce procédé améliore les performances thermiques globales de l’habitation. Il permet également de profiter d’une pièce de vie supplémentaire.

Alternativement, il est possible de mettre en place une isolation performante pour des combles perdus. Quelle que soit la configuration de la toiture, cette solution est adaptée en rénovation comme dans le neuf. Pour la mise en œuvre de l’isolation, le choix se fera entre la technique utilisée : souffler ou dérouler.

L’isolation des fenêtres par le double-vitrage renforcé

En seconde position, la solution du double-vitrage renforcé compte parmi les travaux les plus abordables du moment. C’est même devenu une solution incontournable pour améliorer les performances thermiques de l’habitation. En règle générale, il faut compter entre 500 € et 1 500 € pour une fenêtre double-vitrage. Mais pour les ménages modestes, voire très modestes, ce coût peut être considérablement revu à la baisse grâce aux subventions isolation.

Changer les parois vitrées de sa maison permet aussi de bénéficier d’un crédit d’impôt à taux unique de 30 %. Le CITE s’applique aussi bien sur l’achat que sur la main d’œuvre de l’intervention. A noter cependant que pour être éligibles, les travaux doivent être réalisés par une entreprise à la mention RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

L’isolation des murs

En troisième position, l’isolation des murs figure aussi parmi les travaux désormais facilement accessibles. Pour réduire le coût de travaux, il faut compter pas moins de six subventions isolations. Suivant qu’il s’agisse d’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, les particuliers peuvent prétendre à la Prime Energie.

Le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit à 5,5 %, les aides de l’Anah ou encore les aides locales sont aussi autant de solutions pour une isolation pas chère des murs.

Comment bénéficier de travaux d’isolation pas chère ?

Pour des raisons de confort et d’économie d’énergie, près de 20 millions de foyers français doivent entreprendre des travaux d’isolation thermique. Or, ce type de travaux requiert un budget conséquent, dont la plupart des ménages ne disposent pas. Afin de les encourager à effectuer les travaux nécessaires, différentes aides de financement ont été développé. Les particuliers accèdent ainsi à une isolation pas chère, grâce à une prise en charge partielle ou totale des dépenses allouées.

Sur le plan opérationnel, ces subventions permettent de réduire de manière non-négligeable des dépenses allouées pour la réalisation des travaux. Elles se présentent sous différentes formes, en fonction de la nature de l’isolation à mettre en place. Elles sont toutefois soumises à certaines conditions.

    Trouver le financement adapté à son projet

Pour chaque projet d’isolation thermique, des subventions spécifiques sont mises à disposition des particuliers. Les travaux d’isolation des combles perdus sont par exemple éligibles à l’isolation à 1€. Le crédit d’impôt comme la Prime énergie sont aussi des exemples d’aides donnant accès à des travaux moins chers. A titre d’information, les projets concernés par la Prime énergie sont :

  • L’isolation du toit et des combles ;
  • L’isolation des murs ou façades ;
  • L’isolation des sols et planchers ;
  • L’isolation sur une toiture terrasse, etc.

 

 

 

 

 

 

Back to Top