Quel type d’isolation de maison adopter pour rester au frais cet été ?

Le 22 juillet 2017

 

En cette période de l’année, les premières grosses chaleurs se font sentir. Se protéger contre les surchauffes implique d’envisager son habitation d’un point de vue global. L’isolation thermique demeure alors la solution la plus efficace pour maintenir sa maison au frais durant la période estivale.

Gagnez en fraîcheur avec le bon type d’isolation de maison.

© Crédit photo : Pixabay

Isoler la toiture en priorité

Efficace en hiver et en été, l’isolation de la toiture compte parmi les travaux stratégiques à réaliser. Ce Type d’isolation de maison répond au besoin de confort d’été auquel les particuliers sont de plus en plus sensibles. Il faut savoir que le toit est la zone la plus importante de pénétration de la chaleur extérieure. Une toiture mal isolée fait entrer 30 % de chaleur supplémentaire dans une habitation.

En intégrant une isolation performante à ce poste du logement, il est possible de réduire considérablement l’apport de chaleur par l’extérieur. Autrement dit, c’est une manière d’apporter une protection efficace et pérenne à la maison par temps de canicule.

Toutefois, avant de lancer les travaux, il convient de procéder au préalable à une étude thermique. Cette analyse permet d’avoir une idée précise sur les performances thermiques requises pour un confort optimal.

Isoler les combles

L’isolation de la toiture implique des travaux lourds, nécessitant un budget conséquent. Alternativement, il convient alors de procéder au niveau des combles pour gagner en confort durant la belle saison. Ce type d’isolation limite les déperditions de chaleur à ce niveau de la maison.

Sachez qu’isoler vos combles ouvre droit à différentes aides financières vous permettant de réaliser vos travaux à moindre coût. Parmi ces programmes de financement, l’isolation à 1€ est très prisée. Après avoir réalisé un test d’éligibilité en ligne, le particulier peut entreprendre des travaux d’isolation de combles au coût de 1€ symbolique. L’avantage de ce programme, c’est qu’il réduit considérablement les dépenses allouées pour les travaux. Par ailleurs, il ouvre droit à une importante économie d’énergie, liée à l’utilisation de la climatisation.

Quel type d’isolant utiliser ?

Pour optimiser l’isolation des combles, le choix du matériau isolant est déterminant. Pour cette zone de l’habitation, la laine minérale est à privilégier. Ce matériau naturel ouvre droit à une isolation homogène. Il profite également d’un bon rendement acoustique. La laine est particulièrement efficace pour supprimer les ponts thermiques, empêchant ainsi les fortes chaleurs de pénétrer dans l’habitation.

La laine minérale est un des matériaux les plus utilisés en France, en raison de ses hautes performances thermiques. Inflammable et incombustible, elle se veut très légère. Cet isolant est disponible sous forme de flocons ou de panneaux et se pose facilement et rapidement.

Empêcher la chaleur d’entrée par les vitres et fenêtres

Les vitres et fenêtres constituent également des points d’accès pour la chaleur. Avec des fenêtres peu étanches, une habitation accumule 25 % de chaleur supplémentaire durant l’été. En d’autres termes, l’isolation thermique des menuiseries et des vitrages demeure un investissement rentable. Si besoin, il ne faut donc pas hésiter à remplacer les matériaux de structure des fenêtres.

Dans certains cas, un vitrage efficace suffit à renforcer l’isolation de la structure. En rénovation, le double vitrage est devenu une norme. Ce type d’isolation de maison est de mise pour ses performances. Le confort thermique et acoustique qui s’en résultent dépend ensuite de la qualité du vitrage.

Isoler les murs

Parce que les murs extérieurs sont directement exposés au soleil et à la chaleur durant l’été, les isoler est toujours recommandé. L’isolation des murs empêche la chaleur d’entrer en été, et le froid de pénétrer en hiver. Il s’agit donc d’une excellente solution pour améliorer le confort de l’habitation. Il faut savoir en effet que les murs représentent à eux seuls 25 % des déperditions de chaleur.

Une fois bien isolés, les murs de la maison permettent de conserver la fraîcheur à l’intérieur en été. Tout dépend cependant de la solution adoptée pour améliorer l’isolation thermique des murs.

Procéder par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Pour l’isolation des murs, deux solutions sont envisageables : procéder par l’intérieur ou par l’extérieur. La plus efficace demeure l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE. D’une part, elle peut vous faire gagner jusqu’à 15 % d’économie d’énergie sur votre facture de climatisation. D’autre part, l’ITE contribue à la valorisation du bien immobilier.

Alternativement, procéder par l’intérieur constitue un bon rapport qualité/prix. Cette solution s’avère en effet peu onéreuse. D’ailleurs, elle présente l’avantage de ne pas dénaturer le style de l’habitation. Côté mise en œuvre, cette technique ne requiert aucune autorisation administrative particulière, contrairement à l’ITE.

 

 

 

 

 

 

Back to Top